Spectrometrie alpha 4 de sources d'actinides realisees par electronebulisation. Developpement et optimisation d'un protocole applique au mesurage des isotopes 238 et 239 + 240 du plutonium dans l'environnement

par MARIELLE CHARMOILLE ROBLOT

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Michel Genet.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Compte-tenu des niveaux rencontres dans l'environnement, les etudes de transferts des isotopes 238 et 239 + 240 du plutonium entre les differents compartiments necessitent le developpement de techniques caracterisees par des limites de detection de plus en plus basses. La technique de l'electrodepot appliquee a une solution de plutonium obtenue apres radiochimie et associee a la spectrometrie alpha sous 2, conduit a des limites de detection tres basses mais parfois insuffisantes pour les niveaux rencontres dans l'environnement. Afin d'abaisser encore les limites de detection, la technique d'electronebulisation a ete proposee pour la realisation de sources de plutonium a l'etat d'ultra-traces sur feuilles minces de carbone semi-transparentes aux particules alpha, donc mesurables sous 4. La technique d'electronebulisation n'etant pratiquee qu'a un stade experimental, un appareillage et des protocoles specifiques ont ete developpes et optimises pour l'appliquer au plutonium a l'etat d'ultra-traces dans des conditions operatoires controlees. La technique a ete ensuite validee pour la mesure des isotopes 238 et 239 + 240 du plutonium par rapport a la technique de reference sur des solutions-etalons et sur des echantillons de sediment de reference internationale. Dans les conditions experimentales mises au point au terme de ce travail de recherche, la technique de l'electronebulisation associee a la spectrometrie alpha 4 permet un gain proche de 25% sur le temps de comptage ou 10% sur la limite de detection du plutonium 238. Les perspectives proposees au terme de cette etude permettent d'envisager la possibilite d'un gain encore plus important.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 163 P.
  • Annexes : 83 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014023
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.