Etude structurale de la complexation de l'uranyle et des ions lanthanides par des calixarenes fonctionnalises par le cmpo

par SAMY CHERFA

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de MARTINE NIERLICH.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une voie retenue pour reduire le volume des dechets nucleaires consiste a operer une extraction simultanee des actinides et des lanthanides en vue de leur separation ulterieure. Historiquement, les deux premieres familles d'extractants employees pour le retraitement de ces dechets sont les oxydes de phosphine et le cmpo (carbamoyl methyl phosphine oxide). Afin de mieux connaitre le type de complexes formes au cours de l'extraction, nous avons mene des etudes structurales concernant ces deux familles. Elles portaient sur les complexes formes par ces ligands avec l'uranyle d'une part et les lanthanides (iii) sous forme de sels (nitrate) d'autre part. Ces etudes ont ete realisees par diffraction des rayons x sur monocristaux. Plus recemment, une nouvelle famille de molecules extractantes des lanthanides (iii) et actinides (iii) a ete developpee. Il a ete montre qu'en fonctionnalisant un macrocycle organique de type calixarene (oligomere cyclique resultant de la polycondensation d'unites phenoliques) par un ligand de type cmpo, le pouvoir extractant de ces molecules, en termes de rendement et de selectivite vis-a-vis des lanthanides les plus legers, etait bien superieur a celui du cmpo seul. Notre etude, realisee par diffraction des rayons x sur monocristaux des complexes formes entre ces ligands calix4arenes-cmpo (a quatre unites phenoliques) avec l'uranyle et des nitrates de lanthanides (iii), a permis de definir le type de complexes formes, c'est a dire d'en etablir la stchiometrie et le mode de coordination (monodente ou bidente) des fonctions cmpo. Ces differentes etapes de caracterisation nous ont permis de determiner les correlations existant entre d'une part les structures des complexes et d'autre part la selectivite et l'exacerbation du pouvoir extractant mesurees en phase liquide.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL., 314 P.
  • Annexes : 36 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013965
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013966
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.