Etude des proprietes dynamiques d'assemblees de nanoparticules magnetiques

par LEONARD SPINU

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de MARC NOGUES.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le present memoire rend compte d'une etude, a la fois experimentale et theorique, sur la dynamique des systemes de nanoparticules magnetiques. Premierement, nous nous sommes focalises sur l'etude des proprietes dynamiques par trainage magnetique et par susceptibilite a. C. De toute une serie d'echantillons de nanoparticules de maghemite prepares pour des differentes tailles et differents etats de dispersion dans une matrice de polymere ; ceci permettra la mise en evidence du role joue par les interactions interparticulaires sur la dynamique des systemes. Cette etude met en evidence l'existence de trois regimes magnetiques differents dans les assemblees de nanoparticules, a savoir, un regime superparamagnetique pur quand les interactions sont tres faibles ou la dynamique est tres bien decrite par le modele de neel-brown, un regime superparamagnetique modifie par les interactions dipolaires entre particules, dans lequel il est encore possible de definir la barriere d'energie pour une particule donnee, et enfin un regime collectif avec des proprietes qui rappellent les systemes magnetiques desordonnes et frustres, type verres de spins. Deuxiemement, pour mieux comprendre les mecanismes qui determinent les proprietes macroscopiques des systemes de nanoparticules magnetiques en interaction, nous avons cherche a modeliser les differents processus d'aimantation, dependants du temps et de la temperature dans ces systemes. Base d'une part sur le modele de preisach et le modele de neel-brown et d'autre part sur le modele de stoner-wohlfarth, on a developpe un modele preisach-neel pour un systeme de nanoparticules magnetiques. Pour decrire divers processus d'aimantation dependants du temps et de la temperature, on a tenu compte des interactions statiques statistiques et des interactions dynamiques, ce qui donne une nouvelle dimension, celle des interactions statistiquement distribuees, dans la description des processus d'aimantation de systemes de nanoparticules.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 274 P.
  • Annexes : 204 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013917
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.