Etude du transport post-golgien des molecules de classe ii du complexe majeur d'histocompatibilite dans les lymphocytes b

par VALERIE BRACHET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de SEBASTIAN AMIGORENA.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les molecules de classe ii du complexe majeur d'histocompatibilite (cmh), sont des proteines transmembranaires, localisees sur la membrane cytoplasmique de certaines cellules, ou elles presentent des peptides antigeniques afin d'activer les lymphocytes t auxiliaires, lors de l'induction des reponses immunitaires. Les peptides presentes proviennent, pour la plupart, d'antigenes internalises par les cellules et degrades dans la voie d'endocytose. Pour rencontrer ces peptides, les molecules de classe ii neosynthetisees sont transportees vers les endosomes, depuis le reseau trans-golgien (rtg), grace a une proteine qui leur est associee : la chaine invariante ii. Dans les endosomes, ii est degradee, les molecules de classe ii s'associent alors a un peptide et partent vers la membrane cytoplasmique. Je me suis interessee a la caracterisation des mecanismes moleculaires qui regissent trois des etapes fondamentales du transport intracellulaire des molecules de classe ii dans les lymphocytes b humaines et murins. J'ai ainsi montre que les molecules de classe ii neosynthetisees sont separees de la voie de transport, dependante du recepteur au mannose 6-phosphate (rm6p), des leur sortie du rtg. Elles sont transportees dans des vesicules pour la plupart, depourvues de l'adaptateur de clathrine ap-1, jusque dans les endosomes precoces qui semblent constituer la principale voie d'entree des molecules de classe ii dans les endosomes. Par ailleurs, en inhibant la degradation de la chaine invariante grace a un inhibiteur des proteases a cysteine, la leupeptine, j'ai pu induire l'accumulation de molecules de classe ii neosynthetisees dans les lysosomes. Ceci m'a permis de montrer que la chaine ii associee aux molecules de classe ii et plus precisement, son taux de degradation, determine la distribution des dimeres de classe ii ab dans des compartiments plus ou moins tardifs de la voie d'endocytose. Puis, par reversibilite de l'effet de la leupeptine, j'ai pu montrer qu'il existe une voie de transport entre les lysosomes conventionnels et la surface des cellules. Enfin, au cours d'un travail en collaboration avec le dr. Clotilde thery, nous avons pu demontrer que la conformation stable des molecules de classe ii associees aux peptides antigeniques est necessaire a leur transport vers la membrane plasmique, surtout a partir des lysosomes. Par contre, la presence de signaux de transport sur les regions cytoplasmiques des chaine a et b des molecules de classe ii n'est pas requise.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 77 P.
  • Annexes : 264 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013884
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.