Observations spectroscopiques des trous coronaux a partir des instruments cds et sumer, embarques sur le satellite soho

par Christophe David

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Alan Gabriel.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le sujet de cette these concerne les trous coronaux, regions de l'atmosphere du soleil d'ou provient le vent solaire rapide. Les modeles d'acceleration proposes pour expliquer les vitesses du vent rapide mesurees a 1 u. A. , dependent de maniere critique de la temperature dans les trous. Cette mesure, avant la mission soho, n'avait jamais ete faite de maniere satisfaisante, a cause de la faible emissivite des trous et de l'importance de la lumiere diffusee par les telescopes des instruments. En utilisant les spectrometres cds et sumer embarques sur soho, la temperature electronique a ete mesuree en fonction de la hauteur, au-dela du limbe, dans un trou coronal polaire. Le diagnostic utilise est base sur le rapport d'intensite de deux raies de l'o vi (o + 5), 173 a/1032 a qui depend uniquement de la temperature des electrons et suppose que les ions du plasma sont excites uniquement par collisions avec les electrons libres. La composante du signal due a la lumiere diffusee par les instruments, a pu etre soustraite en considerant une methode basee sur les fonctions de diffusion des instruments obtenues avant le lancement de soho et sur la modelisation de la brillance du disque solaire. Pour extraire la composante collisionnelle contenue dans les mesures de la raie a 1032 a, nous avons utilise les proprietes du rapport du doublet 2s-2p de l'o vi. Les temperatures obtenues sont inferieures a 1 mk avec un maximum a 1,15 rayon solaire (r. ), puis tombe autour de 0,4 mk a 1,3 r. . Ces resultats qui sont les plus precis obtenus jusqu'ici, indiquent que les vitesses du vent rapide ne sont pas dues a des processus thermiques, comme il est suppose dans le modele de parker, mais plutot a d'autres mecanismes impliquant les ondes mhd.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 195 p.
  • Annexes : 136 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 007459
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013866
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.