Controle epigenetique de la stabilite du genome : inhibition de la recombinaison homologue par la methylation de l'adn chez ascobolus immersus

par LAURENT MALOISEL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Luc Rossignol.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La recombinaison ectopique entre des sequences repetees dispersees genere des rearrangements chromosomiques et menace la stabilite des genomes. La methylation de l'adn concerne majoritairement les sequences repetees des genomes sujets a cette modification epigenetique. La methylation de l'adn pourrait donc interdir la recombinaison ectopique entre les sequences repetees et participer au maintien de la stabilite des genomes. L'effet de la methylation sur la recombinaison homologue peut etre precisement etudie chez le champignon filamenteux ascobolus immersus. Le processus mip (methylation induite premeiotiquement), decouvert chez ce champignon, conduit a l'inactivation et a la methylation des genes dupliques par transformation. Le gene b2 de coloration de spores est un point chaud de recombinaison. L'utilisation du mip permet de methyler in vivo le gene b2. L'etude de la methylation du gene b2 a permis dans un premier temps de mettre en evidence un nouveau processus d'inactivation chez ascobolus que nous decrivons sous le terme de transfert de methylation. Ce processus se produit en meiose d'un allele parental methyle vers un allele parental non-methyle et conduit a l'inactivation de ce dernier. Nous montrons que le transfert de methylation est mecanistiquement lie a la recombinaison homologue. Bien que le transfert de methylation soit frequent, nous montrons que la methylation inhibe neanmoins fortement la recombinaison homologue. Une diminution de 250 fois de la frequence des crossing-over dans un intervalle defini par un gene b2 transgenique, est observee lorsque les deux alleles parentaux de b2 sont methyles. Cette diminution est de 50 fois lorsqu'un seul allele parental de b2 est methyle. Au locus du gene b2, la methylation d'un seul allele parental diminue les frequences de conversion genique de mutations situees dans differentes regions du gene. Les effets que nous observons sur les crossing-over et sur la conversion genique permettent de conclure que la methylation inhibe des etapes de la recombinaison homologue ulterieures a l'etape d'initiation. La methylation de l'adn pourrait destabiliser les intermediaires inities et conduire a leur rejet avant leur maturation en produits recombinants.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 244 P.
  • Annexes : 385 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013863
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.