La matiere interstellaire dans l'heliosphere : nouvelle technique d'interpretation des observations dans l'uv

par OLIVIA PUYOO

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de LOTFI BEN JAFFEL.

Soutenue en 1998

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de cette etude est de donner une nouvelle methode permettant de determiner les proprietes du milieu interstellaire (mis) proche a partir de son empreinte dans l'heliosphere. Celle-ci combine deux approches : 1) determination de la distribution de l'helium a partir de sa signature dans la raie solaire he 584 mesuree par soho/sumer. Comme l'helium passe a travers l'interface sans perturbation, sa distribution reflete donc directement celle du mis proche. 2) determination de la distribution d'un element fortement perturbe par la presence de l'heliopause, i. E. L'hydrogene. On construit cette distribution etape par etape, en partant de la terre jusqu'au mis. Elle est d'abord deduite des cartes du ciel obtenues a ly- par voyager/uvs pour de faibles distances (1-35 ua) puis extrapolee. L'extrapolation passe par l'evaluation des effets de l'interface donc par la connaissance de la structure de la zone d'interaction. A cette fin, nous avons propose un nouvel outil de diagnostic. Nous pensons, en effet, que la zone d'interaction est le siege d'un processus d'acceleration des photons ly- (de type fermi de premier ordre) dont la consequence serait la formation d'une raie supplementaire dans l'aile bleue de la raie d'emission a ly- du ciel. La detection de cette raie devrait permettre de determiner la nature du vent interstellaire ainsi que son nombre de mach. Sur la base des observations voyager/uvs a grande distance, on conclut que le vent interstellaire est supersonique de mach 1. 4. On peut alors evaluer le taux de filtration des neutres a l'interface. La contrainte supplementaire d'un nuage local a l'equilibre d'ionisation permet de donner, de facon coherente, les abondances des elements les plus abondants (hi, hii, hei, heii,) dans le nuage local a quelque 1000 ua du soleil ainsi que dans tout le nuage.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 197 p.
  • Annexes : 192 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013853
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.