Analyse de la transmission synaptique inhibitrice entre interneurones de la couche moleculaire du cervelet

par CELINE AUGER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de ALAIN MARTY.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les deux premieres parties de ce travail de these presentent l'etude des courants postsynaptiques inhibiteurs (cpsis) miniatures et evoques, provenant d'un site unique de liberation a la synapse entre interneurones de la couche moleculaire du cervelet. Dans la derniere partie, les caracteristiques des courants actives par des applications rapides de gaba dans des patches sont comparees aux cpsis observes dans les meme interneurones. Dans la premiere etude, l'-latrotoxine a ete utilisee pour declencher des rafales de cpsis miniatures. L'analyse des evenements consecutifs a indique que les cpsis d'une rafale proviennent d'un site unique de liberation. Elle a aussi montre que la distribution de l'amplitude du quantum a un site de liberation est gaussienne et que sa variabilite est faible, mais que l'amplitude moyenne varie d'un site a l'autre. Le degre d'occupation des recepteurs postsynaptiques au pic d'un cpsi a ete evalue, et la methode d'analyse de bruit non-stationnaire a ete utilisee pour estimer la conductance elementaire des canaux postsynaptiques, leur probabilite d'ouverture et le nombre de canaux qui sous-tendent un courant synaptique. Les recepteurs postsynaptiques presentent une forte occupation et une probabilite d'ouverture elevee. Cette etude a aussi mis en evidence une importante variabilite de la conductance elementaire des canaux postsynaptiques et d'autres parametres synaptiques d'un site de liberation a l'autre. Ces resultats ont des implications pour l'analyse quantique dans le systeme nerveux central. La seconde etude a ete realisee sur les cpsis spontanes et evoques en utilisant la methode de stimulation extracellulaire minimale dans les interneurones. Des connections dites simples ont ete selectionnees sur la base de leur distribution d'amplitude. Une reduction de la probabilite de liberation ne s'accompagne pas d'une fragmentation de la distribution d'amplitude des cpsis, indiquant qu'ils proviennent d'un seul site de liberation. Cette etude a confirme que la distribution d'amplitude a un site de liberation est gaussienne et que le degre d'occupation des recepteurs est eleve. L'analyse d'amplitude des cpsis consecutifs observes apres une seule stimulation, a montre que plusieurs vesicules peuvent etre liberees a un seul site de liberation, ce qui pourrait influencer la transmission synaptique aux sites de liberation voisins. Les courants actives par des applications rapides de gaba dans des patches nuclees provenant des interneurones ont des cinetiques triexponentielles, avec des composantes tres rapides et tres lentes qui ne se retrouvent pas dans les cpsis. Suite a des applications courtes, une desensibilisation rapide et prononcee des recepteurs est observee. Finalement, la relation courant/voltage est lineaire dans les patches, alors que les cpsis evoques presentent un bloc aux potentiels hyperpolarises. Les recepteurs synaptiques et extrasynaptiques sont donc potentiellement differents.

  • Titre traduit

    An analysis of inhibitory synaptic transmission among interneurones of the molecular layer of the cerebellum


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 127 P.
  • Annexes : 220 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013843
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.