Ressources des eaux souterraines dans la region du grand abidjan (cote d'ivoire) : approches hydochimique et isotopique

par YEI MARIE-SOLANGE OGA

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Laurent Dever.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude presente et discute les resultats des analyses chimiques (elements majeurs) et isotopiques (oxygene-18, deuterium, tritium, carbone-14 et carbone-13) effectuees sur les eaux de pluie, les eaux de surface et les eaux souterraines de la region du grand abidjan, au sud de la cote d'ivoire. Les ressources en eau dans la region du grand abidjan sont tributaires des reserves souterraines, contenues essentiellement dans les formations sablo-argileuses du continental terminal (ct) et sableuses du quaternaire. Les eaux souterraines du ct sont acides (3,50 < ph < 5,36) et tres peu mineralisees (de 20 a 55 s. Cm##1) ; celles du quaternaire, egalement acides (3,78 < ph < 6,58), sont relativement plus mineralisees (de 140 a 224 s. Cm##1). La nappe du socle avec un ph moyen de 5,94 0,27 et celle du maestrichtien avec des eaux a ph neutre de 6,86, sont les plus mineralisees : de 165 a 279 s. Cm##1 pour le socle, et de 394 s. Cm##1 pour le maestrichtien. La mineralisation des eaux se fait essentiellement par : les apports atmospheriques, l'hydrolyse des mineraux silicates, le melange avec l'eau de la lagune et la pollution anthropique pour certains points (no##3 jusqu'a 70 mg. L##1). La comparaison des teneurs en isotopes lourds des eaux souterraines avec celles des eaux de pluies indique une recharge des aquiferes sur toute l'annee. L'homogeneisation dans le temps et dans l'espace de la composition isotopique des eaux souterraines (ct et q) indique (1) un bon melange entre les eaux des recharges successives et les eaux en reserve dans la nappe, en accord avec le caractere poreux des aquiferes, et (2) une importante reserve dynamique des nappes. Les variations spatiales des teneurs isotopiques dans les eaux du socle sont en accord avec le caractere discontinu des formations du socle. La mineralisation en carbone des eaux souterraines est realisee en systeme ouvert sur une phase gazeuse biogenique produite sous couvert forestier dans la region d'abidjan (#1#3c moy = 25,0&) et sous savane arboree dans la region de dabou (#1#3c = 11,6&). Les activites elevees en radiocarbone (de 92 a 115 pcm) et en tritium (de 2,0 a 8,4 ut) des eaux souterraines suggerent une recharge actuelle des eaux des deux principaux aquiferes cotiers. Ces teneurs correspondent a des temps de sejours moyens allant de quelques dizaines a quelques centaines d'annees.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 311 P.
  • Annexes : 218 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013827
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.