Mise au point et evaluation de techniques de speciation pour l'etude des especes biologiques circulantes de l'uranium (vi)

par STEPHANE SCAPOLAN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Charles Madic.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail etait de developper des outils qui permettent l'etude de la speciation de l'uranium(vi) en milieux inorganique et organique, avec en perspective le milieu sanguin la caracterisation des differentes formes complexees de l'ion uranyle a ete amelioree en combinant deux techniques : la spectrofluorimetrie laser a resolution temporelle (slrt) et l'electrophorese capillaire (ec). L'ec est une technique analytique separative en plein developpement a tres fort pouvoir resolutif. Ainsi, les etudes suivantes ont pu etre menees et ont apporte de nouvelles donnees : l'analyse de la speciation des complexes hydroxo de l'ion uranyle par la detection uv indirecte, avec l'identification qualitative des complexes (uo#2)#2(oh)#2#+#2 et (uo#2)#3(oh)#+#5, l'application du mode focalisation isoelectrique afin de mettre en evidence la complexation uranium-transferrine, l'evaluation de la mobilite electrophoretique de uo#2#+#2 et l'etude des interactions avec les ligands phosphate, acide -hydroxyisobutyrique (-hiba) et citrate, et l'etude du systeme u(vi)-serum sanguin avec la separation des differentes proteines seriques et l'influence de l'u(vi) sur les profils electrophoretiques. Le developpement du systeme devrait s'effectuer en insistant sur deux points : le couplage avec un detecteur en ligne (spectrometre de masse, compteur, laser) et le greffage en surface des capillaires utilises. La slrt est un systeme utilise en geologie (l. D. =5. 10##1#2m pour l'uranium), en chimie du procede purex, en controle medical et de l'environnement, et en gestion des dechets nucleaires. Apres avoir analyse l'influence de differents ligands (citrate, phosphate, carbonate, transferrine) au niveau des spectres de fluorescence de l'uranium (vi), nous avons pu evaluer pour la premiere fois, par l'etablissement d'un modele mathematique et l'utilisation de la titration, la constante conditionnelle de complexation k du systeme u(vi)-transferrine estimee a 10#1#6(25c i=1,5. 10##4). Une etude portant directement sur du plasma sanguin a par ailleurs permis de mettre en evidence une complexation u(vi)-phosphate (l. D. =20g/l pour l'uranium). Enfin, trois complexes phosphates uo#2h#2po#+#4, uo#2hpo#4 et uo#2po##4 ont ete caracterises spectralement et temporellement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 157 P.
  • Annexes : 132 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013729
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.