Etude de la non-stchiometrie et du maclage dans des monocristaux magnetoresistifs la(1x)sr(x)mno3

par ANA MARIA DE LEON GUEVARA

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Alexandre Revcolevschi.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des monocristaux magnetoresistifs de manganites a valence mixte de type perovskite la(1x)sr(x)mno3 ont ete elabores par la methode de la zone flottante. La diffraction x montre que pour x compris entre 0 et 0,15 les cristaux sont orthorhombiques (pbnm) et que pour x compris entre 0,175 et 0,35 ils sont rhomboedriques (r3c). Nous avons demontre que la croissance de ces monocristaux doit etre effectuee sous des pressions partielles d'oxygene determinees. En particulier, les monocristaux la0,85sr0,15mno3 elabores par cette methode (sous co2) sont stchiometriques. Une etude par thermogravimetrie nous a permis d'etablir l'isotherme de reduction des monocristaux la0,85sr0,15mno3 sous pression partielle d'oxygene controlee. Elle peut etre interpretee en prenant en compte la dismutation d'ions mn3+ a haute temperature et une distribution aleatoire des lacunes anioniques. Cette reduction est reversible. Le taux de lacunes d'oxygene peut etre ajuste de facon precise dans la0,85sr0,15mno3d. L'evolution de la conductivite a basse temperature est tres sensible au defaut en oxygene mais depend aussi de l'evolution des parametres de maille. La correlation entre la conductivite electrique et l'ordre magnetique dans ces materiaux a ete mise en evidence. Dans la0,85sr0,15mno3d, la temperature de la curie et la magnetoresistance diminuent lorsque la non-stchiometrie d augmente. Ceci traduit un affaiblissement de l'interaction ferromagnetique de double echange. L'oxydation de la0,85sr0,15mno3 suit une cinetique lente car elle exige une diffusion cationique. L'oxydation de monocristaux conduit a la formation d'echantillons biphases dont les caracteristiques dependent des conditions de traitement thermique, comme l'ont revele des mesures de resistivite et de magnetisme. Nous avons mis en evidence l'existence du maclage dans la(1x)sr(x)mno3 et montre comment la structure en domaines de ce materiau tient a son caractere ferroelastique.

  • Titre traduit

    Study of nonstoichiometry and twinning of magnetoresistive la(1x)sr(x)mno3 single crystals


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 145 P.
  • Annexes : 127 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013711
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.