Approches genetique et moleculaire du role de la paroi dans l'elongation cellulaire chez arabidopsis thaliana : caracterisation du mutant korrigan

par FREDERIC NICOL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de HERMAN HOFTE.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail de these s'inscrit dans le cadre d'une approche genetique de l'elongation cellulaire chez a. Thaliana. L'aspect auquel nous nous sommes particulierement interesses est le role joue par la paroi pectocellulosique au cours de ce processus. A cette fin, un crible visant a rechercher des mutants affectes dans leur elongation a l'obscurite a ete mene. Neuf loci independants ont ete caracterises. Les mutants correspondants, excepte le mutant bot1, ont un phenotype tres ressemblant : ils ont en commun un hypocotyle tres court et plus epais que celui du type sauvage ainsi que la presence de deformations au niveau de la surface epidermique. Celles-ci semblent provenir, chez les mutants korrigan (kor) et procuste1 (prc1) d'une expansion laterale anormale des cellules corticales et epidermiques. Le mutant kor a ete etudie et caracterise sur le plan genetique et moleculaire. Le gene clone code pour une enzyme tres homologue dans sa partie presumee catalytique aux endo-1,4--d-glucanases deja decrites chez les plantes. Cette proteine se caracterise par la presence d'une extension n-terminale qui permet la localisation membranaire au niveau du plasmalemme. En outre, la structure et l'organisation parietale sont perturbees chez kor. De profondes modifications de la trame cellulosique/hemicellulosique ainsi qu'un remaniement du metabolisme pectique montrent que cette enzyme est necessaire pour la mise en place de la paroi au cours de l'elongation. Enfin l'etude du comportement de kor dans differentes conditions physiologiques a ouvert des pistes pour l'etude des eventuelles relations entre les phytohormones, l'activite de kor et l'elongation cellulaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 202 P.
  • Annexes : 289 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013699
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.