Interferences collisionnelles entre raies et relaxation du moment angulaire de rotation dans les spectres infrarouge de co2. Mesures, modelisation a l'aide d'une loi d'echelle et application aux branches q atmospheriques

par RODOLPHE RODRIGUES

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Michel Hartmann.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les resultats presentes dans ce travail mettent en evidence la qualite du modele ecs-ep pour predire l'absorption dans des bandes de co#2 quelles que soient les conditions thermodynamiques (temperature, pression, partenaire de collision) et les symetries vibrationnelles considerees. Les accords obtenus entre les spectres mesures et calcules sont de l'ordre des incertitudes experimentales ( 5%) et les largeurs de raies calculees sont realistes. Un large eventail de mesures dans des bandes d'absorption de co#2 en considerant des conditions thermodynamiques variees (pression, temperature, partenaires de collisions, isotopomeres) est dorenavant disponible. Les parametres du modele (q#l, $$#j et $$#j2) ont ete obtenus en considerant successivement des bandes d'absorption favorables a leur determination puis largement testes, avec succes, sur l'ensemble des mesures a notre disposition. Nous analysons en detail l'influence de la pression, de la temperature, de la distribution spectrale de la branche q, et du partenaire de collision sur le profil spectral. La sensibilite du profil d'absorption dans l'infrarouge aux temps caracteristiques lies a la relaxation du moment angulaire de rotation et/ou de ses tenseurs d'ordre superieur nous a permis d'extraire, pour la premiere fois, les quantites $$#1#1 et $$#j2. Nous proposons une approximation permettant de calculer l'ensemble des donnees necessaires ($$#l#l#j) pour toutes les bandes de co#2 et dont nous montrons la qualite des predictions. Nous etudions alors plusieurs bandes de symetries vibrationnelles variees pour conclure que le modele ecs-ep rend compte correctement des couplages quelle que soit la symetrie vibrationnelle. Finalement, nous avons engendre une base de donnees permettant de prendre en compte l'effet des couplages entre raies dans 271 branches q de co#2 (isotopomeres compris).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 279 P.
  • Annexes : 80 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013697
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.