Complexite descriptive et l'approximation de fonctions de denombrement

par ABRAHAM SHARELL

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de MICHEL DE ROUGEMONT.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous etudions les problemes de denombrement du point de vue de la complexite descriptive et leur relation etroite avec l'echantillonnage. Valiant a introduit en 1977 la classe de complexite p : une fonction f est dans p s'il existe une relation binaire r calculable en temps polynomial, ou pour tout x le nombre de y tel que r(x,y) est exactement f(x). Saluja et al. Ont propose en 1992 une caracterisation des fonctions p par des formules logiques du premier ordre. La complexite descriptive d'une fonction f est donne par la complexite d'une formule qui definit f. Nous poursuivons cette approche et introduisons une nouvelle reduction. La cloture des classes syntaxiques par notre reduction conduit, comme chez saluja et al. , a une hierarchie avec trois niveaux, caracterisee par des formules sans quantificateurs, avec quantificateurs existentiels ou universels uniquement. Pour chaque niveau de cette hierarchie nous obtenons des fonctions completes. Pour le niveau universel, nous montrons que toute sous-classe qui peut etre definie par des restrictions syntaxiques est soit facile a calculer, soit d'une complexite inconnue soit non-approximable. Pour la sous-classe syntaxique dont la complexite n'est pas resolue, le probleme de denombrer les ideaux d'un ensemble partiellement ordonne est complet. Ce probleme s'est avere central dans la combinatoire et la mecanique statistique a cause de son lien etroit avec l'echantillonnage a partir d'un treillis distributif. Nous expliquons ces connexions ainsi que certains progres methodologiques pour simplifier l'utilisation des chaines de markov pour echantillonner a partir d'un tel treillis. Nous demontrons que le temps de melange d'une telle chaine peut etre borne par la solution d'un systeme lineaire derive a partir de la chaine.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 106 P.
  • Annexes : 44 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013643
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.