Le Moyen Oued Oum Er-Rbia entre le Tadla et les bas plateaux côtiers (Doukkala et Chaouia) meseta occidentale marocaine

par Abdelkader Fannane

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Jacques Barathon.

Soutenue en 1998

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le paysage du moyen oued oum er-rbia (meseta occidentale marocaine ) comprend plusieurs unites geomorphologiques distinctes : le plateau des phosphates, la chaouia, le massif des rehamna, les gantour, le tadla et les doukkala orientaux. L'etude de ces differentes unites morphologiques permet de degager plusieurs niveaux d'erosion, echelonnes dans l'espace et dans le temps. Elle permet en outre d'eclaircir le caractere epigenique du cours de l'oued oum er-rbia qui relie deux depressions subsidentes tout en traversant le horst du massif des rehamna. D'un autre cote l'analyse des differentes formes et formations quaternaires permet de degager les rapports entre depots alluviaux et depots de piemont a travers plusieurs coupes decrivant les passages lateraux. Le recours au support de l'industrie lithique affine les attributions formulees par les techniques geomorphologiques usuelles. Les datations absolues permettent le calage des calcaires lacustres de la bahira et par voie de consequence le systeme de glacis de revers des gantour qui enregistre un passage lateral vers les formations lacustres. La decouverte d'un modele original lie au recul des versants <<modele processionnaire>> permet de proposer un modele d'evolution des versants en dehors des references a l'eustatisme. Les caracteres stationnels semblent determinants dans la vitesse du recul des talus et le nombre de generations de ce modele. Les calcretes lies a ce modele presentent des caracteristiques macroscopiques et microscopiques evolutives suivant le rang morphologique de la generation. Leur datation est extrapolee de leur situation geomorphologique par reference au modele processionnaire, sans rapport avec leur altimetrie. En revanche, les elements lithiques recoltes demeurent insuffisants pour une datation credible, a cause de leurs remaniements successifs en rapport avec la pente des versants. L'evolution recente de ces paleo-formes, separees de leurs versants d'origine, demontre leur fragilite face a l'action anthropique actuelle.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 571 p.
  • Notes : Thèse non corrigée
  • Annexes : 391 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 98 PA10-173 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.