Restructuration et décote des holdings : une application de la théorie de l'agence

par Won Kang

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Daniel Zajdenweber.

Soutenue en 1998

à Paris 10 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons utilise la theorie de l'agence pour etudier la restructuration des holdings francaises, effectuee pendant la premiere moitie des annees 1990, et la decote. Notre analyse confirme que les restructurations avaient pour but de reduire les couts d'agence, et que la theorie de l'agence contribue a l'explicaton de la decote des holdings. En employant la notion de slack organisationnel et celle de cash flow excedentaire (cfe), nous avons developpe un modele pour prevoir dans quelles conditions les entreprises se mettent a reduire les couts d'agence, et dans quelles conditions elles tolerent le probleme d'agence. Lorsque le manager prevoit un cfe negatif a l'avenir, il commence a reduire les couts d'agence, mais lorqu'il anticipe un cfe important et stable, il ne fait pas d'autant les holdings ayant les filiales tres diversifiees, detiennent des cash flow importants et stables, ce qui invite les managers aux comportements opportunistes. De plus, la structure complexe des holdings aggrave le probleme. Nos testes empiriques confirment cela. Les resultats montrent que le marche sous-evalue une holding d'autant plus qu'elle detient beaucoup de cfe et que ses activitees sont diversifiees. En revanche, lorsqu'une holding a seulement une ou deux activites, sa valeur de marche s'accroit avec le montant du cfe detenu. Dans les annees 1990, les holdings francaises se trouvent dans de mauvaises conjonctures economiques : l'ouverture du marche europeen, la mauvaise performance pendant les annees 1980. Ces facteurs ont du conduire les managers a anticiper cfe negatif dans le futur, et a entamer les restructurations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 441 p.
  • Notes : Thèse non corrigée
  • Annexes : 143 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 98 PA10-170 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.