Les morphèmes négatifs en indonésien

par Muhammad Harun Alisyah

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Michel Arrivé.

Soutenue en 1998

à Paris 10 .


  • Résumé

    Tout d'abord nous avons evoque comment les grammairiens de la langue francaise, les philosophes et les linguistes specialises envisagent les problemes de la negation comme phenomene universel du langage. Grace a leurs recherches on dispose des elements qu'on permet a mener bien nos etudes. Il s'agit de determiner les criteres des morphemes negatifs indonesiens, de les classer, d'etablir un inventaire de leurs caracteristiques, les rapports entre eux et enfin de faire surgir la difference essentielle qui existe entre la negation formee par les neg "tidak" et "bukan". Ensuite on a etudie la nature des expressions composees de neg "tidak", "bukan", "belum" et "jangan" et nous avons vu si ces expressions gardent encore la fonction negative. Dans les dernieres analyses on a examine les complements negatifs en indonesien. Partant des observations sur le contenu et la fonction des morphemes negatifs (mn), on a propose deux sortes de mn : d'abord en tant que formateurs des enonces negatifs qui se divisent en formateurs negatifs segmentaux (fns), en formateurs negatifs propositionnels (fnp) et en formateurs negatifs lexicaux (fnl) et ensuite en tant que morphemes a teneur negative (mtn) ettermes a polarite negative (tpn). Il existe des morphemes negatifs transcategoriels qui sont constitues des elements "tidak" et "bukan" amalgammes, soit a un autre element modal ou aspectuel, soit au verbe "ada" (exister), tels que "jangan" de "tidakboieh", "belum" de "tidak sudah", "mustahil" de "tidak mungkin", "tiada" de "tidak ada" etc. Enfin la difference entre les deux neg principaux "tidak" et "bukan" est mise en evidence dans la theorie de platon dite paradoxale : le concepts de nonetre et neg p = autre que p. En se basant sur cette theorie appuyee par la linguistique de l'enonciation, nous pouvons conclure que, pour nous, la negation avec "tidak" exprime une absence de referent sous la dimension spatiale et temporelle et avec "bukan" marque la negation de rectification.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 264 p.
  • Notes : Thèse non corrigée
  • Annexes : 89 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 98 PA10-169
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.