L'imaginaire démoniaque dans la littérature française (1550-1650) : genèse de la littérature fantastique

par Marianne Closson

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean Céard.

Soutenue en 1998

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le pacte demoniaque, les possedes du diable, le culte rendu au demon, etc. : tout amateur de litterature fantastique peut constater la parente des themes les plus connus de ce genre litteraire avec la grande crise demoniaque des xvie et xviie siecles, ou la peur du diable et de ses pouvoirs a atteint un point culminant. Le diable, desormais sorti de l'enfer pour etre adore sur terre, s'est alors installe dans l'histoire humaine, incarnation des reves les plus noirs et les plus transgressifs de l'homme. Le surnaturel malefique, appele a de tels developpements dans la culture occidentale, prend donc naissance dans cette periode de l'histoire ou dans toute l'europe s'allumaient les buchers des sorcieres. Or, si la litterature contemporaine de la chasse aux sorcieres est remplie de ces representations demoniaques, les theoriciens du genre fantastique refusent de reconnaitre qu'il puisse exister une litterature fantastique a cette epoque, dans la mesure ou << rien de ce qui est objet de foi ne peut etre fantastique >> (r. Caillois). Le but de ce travail a ete d'infirmer une telle proposition : la chasse aux sorcieres et toutes les croyances qui l'accompagnent ont en effet suscite de nombreux debats et n'ont jamais ete, a proprement parler, des << articles de foi >> ; quant a la litterature des xvie et xviie siecles - nous avons entendu par << litterature >> tout ecrit visant a seduire un lecteur par des moyens rhetoriques, ce qui nous a permis d'inscrire dans notre corpus les << canards >>, les pamphlets, etc. -, elle a largement utilise l'imaginaire demoniaque comme un objet fictionnel, avant tout litteraire. La surenchere dans l'horreur - ou dans la derision - est telle qu'il apparait possible d'affirmer que le fantastique, cette specialite du diable createur d'un monde d'illusion, existe deja dans les oeuvres de cette epoque, qui fut aussi, et cela n'est pas un hasard, celle de l'esthetique baroque.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 589 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 999 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 98 PA10-157 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.