SOS-Racisme : histoire d'une mobilisation "apolitique" : contribution à une analyse des transformations des représentations politiques après 1981

par Philippe Juhem

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Bernard Lacroix.

Soutenue en 1998

à Paris 10 .


  • Résumé

    Apres avoir rappele dans un premier chapitre les modalites de l'action de sos-racisme entre sa fondation en 1985 et 1992, nous cherchons a repondre a deux questions partiellement liees : comment une organisation inconnue et disposant de faibles ressources militantes a-t-elle pu autant interesser les journalistes en 1985 ? et comment une organisation d'apparence << apolitique >> a-t-elle ete susceptible de rencontrer le soutien des acteurs politiques et des militants << de gauche >> alors meme que quelques annees plus tot le secteur de l'antiracisme etait le monopole d'organisations de gauche ? dans le premiere partie nous montrons qu'en 1985 sos-racisme rencontre la demande des redactions de gauche qui cherchent a s'opposer publiquement au front national et entendent soutenir toute initiativeallant dans ce sens. La forme << apolitique >> de sos permet au milieu dirigeant des redactions de gauche de poursuivre cet objectif politique sans apparaitre aux yeux de leurs lecteurs trop engage au cote du gouvernement. A l'inverse l'association croissante de sos au ps a partir de 1988 va obliger les journaux qui auparavant soutenaient l'association a marquer une distance croissante avec celleci. Apres avoir analyse les logiques du soutien de la presse a sos nous detaillons les conditions de reussites d'une entreprise antiraciste de forme << apolitique >>. C'est l'arrivee de la gauche au gouvernement en 1981 qui, en transformant le mode d'expression des antagonismes politiques, le contenu des offres politiques des partis de gauche et jusqu'aux facons de penser la politique, va faire de la forme << apolitique >> de la nouvelle association antiraciste la condition de sa reussite. Le processus par lequel la transformation de l'offre politique des partis de gauche entraine celle de l'organisation et du contenu des medias d'information et celle des representations politiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 837 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 400 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD PARI 1998 JUH (1-2)
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 98 PA10-128 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.