Les phénomènes d'ancienneté dans les politiques salariales d'entreprises

par Antoine Haag

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Olivier Favereau.

Soutenue en 1998

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'objet de cette these est de montrer quels sont les elements theoriques qui permettent d'assurer la durabilite de la relation salariale dans les entreprises francaises. L'offre ex-ante d'un profil de salaire croissant ne garantit plus ex-post la stabilite de la carriere comme c'etait le cas en france notamment pendant la periode des "trente glorieuses". A partir du modele d'incitation intertemporelle de lazear [1979] que nous demontrons et utilisons comme fil directeur de notre these, nous construisons une theorie de l'anciennete inexistante dans la litterature economique. En soulignant la fragilite des hypotheses constitutives du modele de base, nous le modifions progressivement pour y introduire des criteres de marche interne et d'equite. Ces derniers nous permettent de definir une convention d'anciennete comme politique salariale incitative. Le modele ainsi modifie permet de representer de maniere statique une carriere durable. Toutefois, la mise en dynamique du modele modifie fait apparaitre des divergences d'interets des generations imbriquees de salaries portant sur la perception de chacune d'entre-elles sur les criteres du modele modifie. Deux resultats ! apparaissent alors. Premierement, nous developpons notre theorie des tourniquets pour montrer que la periode d'activite professionnelle, donc d'accumulation d'anciennete, se concentre sur une classe d'age de plus en plus etroite. L'anciennete ne peut donc plus etre un critere de remuneration suffisamment incitatif pour le salarie. Pour l'entreprise, l'anciennete renvoie a des couts financiers sensibles a la conjoncture economique. Aussi dans la periode actuelle de recherche de flexibilite, les entreprises se degagent progressivement de l'anciennete comme instrument d'incitation salariale. Deuxiemement, nous montrons quel peut etre l'interet pour une population de salaries qualifies de << preinsiders >> ou d'insiders jeunes, de negocier entre-eux ou avec les anciens sur les criteres de la convention d'anciennete afin d'obtenir une augmentation de leur salaire de depart, ce qui aboutit in fine a remettre en cause la stabilite de la convention. L'anciennete semble donc ne dependre que de l'atmosphere du marche interne des entreprises qui regroupe l'ensemble des reactions des salaries a un systeme de regles definissant la relation salariale. Il faut donc une bonne atmosphere pour obtenir une anciennete lo


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 653 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 251 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 98 PA10-127 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.