Privation sociale et relations intergroupes

par Marieke De Koning

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Pierre Deconchy.

Soutenue en 1998

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce travail etudie les consequences d'une privation sociale sur les jugements entre groupes. Nous examinons comment, dans une situation de privation entre groupes, les evaluations entre les membres du groupe defavorise et les membres du groupe favorise sont affectees par la saillance de l'appartenance groupale et la propension a questionner les inegalites sociales. La these se compose de deux parties. La premiere partie passe en revue les theories collectivistes du conflit intergroupe (les theories interactionnistes, la theorie de l'identite sociale et la theorie de la privation relative) sur lesquelles se fonde notre projet. La seconde partie expose notre travail personnel : nos propres propositions theoriques, le paradigme experimental elabore pour operationnaliser ces propositions et les six experimentations realisees pour tester nos hypotheses. L'ensemble de ces experiences confirme que les evaluations des membres du groupe defavorise a propos de leur infragroupe et du hors-groupe dependent conjointement de la saillance de leur appartenance groupale et de leur propension a questionner la legitimite des inegalites. Lorsque des facteurs situationnels et personnels incitent les individus defavorises a questionner la legitimite des inegalites sociales, la saillance de leur appartenance groupale provoque l'apparition d'un biais de favoritisme intra-groupe. Mais, lorsque des facteurs situationnels ou personnels attenuent la propension des individus defavorises a questionner la legitimite des inegalites sociales, la saillance de leur appartenance groupale provoque l'apparitiond'un biais de favoritisme envers le hors-groupe avantage. Les jugements intergroupes formules par les sujets favorises sont plus complexes et semblent principalement affectes par les facteurs situationnels ou personnels qui les incitent a questionner la legitimite des inegalites sociales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 255 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 195 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 98 PA10-121
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.