Rigidités de la demande de travail et incertitude : une analyse économétrique sur données de panel

par Marianne Pauchet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Brigitte Dormont.

Soutenue en 1998

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En france, le taux de chomage est aujourd'hui egal a plus de 12 % de la population active. Ce taux eleve est caracterise par une forte persistance. Il s'accompagne aussi d'une precarisation accrue de l'emploi. L'objectif de cette these est d'expliquer ces phenomenes en examinant les comportements de demande de travail des entreprises. Les travaux presentes ici se situent au niveau microeconomiquede l'entreprise : il s'agit d'evaluer les sources des rigidites de la demande de travail. Cette these articule theorie et applications empiriques : de nombreuses estimations sont realisees pour lesquelles on utilise les techniques de l'econometrie appliquee a des donnees d'entreprises. Au-dela du cout salarial, 2 facteurs des rigidites de la demande de travail sont examines : les couts d'ajustement du travail et l'incertitude. On montre que l'existence d'une incertitude sur le revenu de l'entreprise, associee a des couts d'ajustement, conduit a des rigidites de la demande de travail et incite l'entreprise a une recourir a une main-d'oeuvre flexible pour mieux s'ajuster aux chocs conjoncturels. 3 resultats sont obtenus : une augmentation de l'incertitude renforce les comportements d'attente concernant l'embauche sur cdi et le licenciement. L'inertie observee sur les emplois de cdi est compensee par un << sur♭ ajustement >> sur les emplois de cdd. Enfin, une augmentation de la part des cdd dans l'entreprise ameliore la flexibilite globale de l'emploi, tout en protegeant les travailleurs sous cdi du licenciement. Finalement, on s'interesse a l'impact des flux de demission. En france, ces flux sont importants (plus importants que les licenciements) et procycliques. On montre que la demande de travail sous forme de cdi est plus sensible a ses determinants exogenes lorsque le taux de demission augmente.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 406 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 96 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 98 PA10-54
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.