La "transformation de Hayek" reconsidérée : essai sur l'économie autrichienne

par Sang-Heon Lee

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Roger Frydman.

Soutenue en 1998

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans cette etude, nous avons comme objectif principal de critiquer la these de kirzner-caldwell sur la << transformation de hayek >>, et de demontrer que l'evolution de la pensee economique hayekienne est a considerer comme coherente et continue. Pour cela, nous envisageons les travaux hayekiens des annees vingt et trente, notamment du point de vue methodologique. A travers cette analyse nous chercherons a mettre en lumiere la position methodologique de hayek et sa conception de l'equilibre, et a mettre en relief le caractere classique et autrichienne de ces dernieres. Ayant ainsi eclaire la position methodologique de hayek, le caractere classique et autrichienne de celle-ci, la conception hayekienne de l'equilibre(et de la theorie de l'equilibre) et le caractere classique et autrichienne de cette derniere, nous mettons en contraste la position methodologique et theorique de hayek avec celles de ses contemporains neoclassiques anglosaxons des annees trente (notamment, lindahl, hicks, sraffa, hansen et tout, hicks, dickinson et lange). L'analyse de ces oppositions entre hayek et ses contemporains neoclassiques des annees trente, nous permettra de comprendre clairement que ces oppositions ont en commun d'etre dues - au fond - a la difference entre la position methodologique de hayek et celles de ces derniers. Cela nous permettra egalement de voir a quel point les economistes neoclassiques des annees trente, ignoraient la position methodologique traditionnelle en economie politique, etablie par leur ancetres classiques. Et cela nous permettra enfin de concevoir a quel point leur position methodologique aurait ete etrange aux yeux de hayek ; d'entrevoir l'etonnement de hayek ; et de comprendre le contexte et la raison de la reformulation de la notion d'equilibre chez hayek et de sa << transformation >>. Dans ce contexte, nous insistons sur le fait que, sans tenir compte de la position methodologique de hayek, du caractere classique et autrichienne de cette derniere, de sa conception de l'equilibre, et du caractere classique et autrichienne de celle-ci, on ne peut - a strictement parler - pas comprendre la raison du conflit ou de l'opposition entre hayek et ses | contemporains neoclassiques, aussi bien dans le debat autour de sa theorie des cycles economiques que dans celui sur la planification socialiste. Car, ce n'est qu'ainsi que l'on peut voir ce que hayek a vu e


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 441 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 359 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site des Chênes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TE PAR 10 1998 LEE
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 98 PA10-38
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.