Psychanalyse et non-pychanalyse

par Didier Moulinier

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de François Laruelle.

Soutenue en 1998

à Paris 10 .


  • Résumé

    Peut-on parler "non-psychanalytiquement" de la psychanalyse ? il s'agit ici de transformer les concepts et les operations analytiques deja en vigueur, de lire depuis un autre savoir la theorie de lacan dans son ensemble et de deduire le concept de jouissance de celui du reel. L'objet de recherche est donc resume par ces trois termes : "lacan", "psychanalyse", "jouissance". - la premiere partie consacree a lacan et aux lectures possibles de lacan (philosophiques, psychanalytiques, non-psychanalytique) veut surtout montrer la coherence et le caractere global de cette pensee jusqu'a en extraire le paradigme qui la fonde : celui du sujet sous la forme du ternaire r. S. I. (reel, imaginaire, symbolique). La non-psychanalyse en souligne l'originalite theorique par rapport au discours philosophique ambiant. - la partie suivante engage plus directement la theorie non-psychanalytique elle-meme. A nouveau, il faut confronter la psychanalyse a la philosophie, puis a elle-meme comme pratique interpretative, et enfin a la science pour entrevoir le passage qui mene, non de la psychanalyse a la non-psychanalyse, mais de la science (ou non-philosophie) a la non-psychanalyse, et de celle-ci a la clinique analytique comme theorie devenue autonome. - la troisieme partie, consacree a la jouissance, met en oeuvre plus pratiquement la methode dite de dualyse. Ce terme signifie qu'au lieu de la reciprocite analytique - et d'abord des concepts de desir et de jouissance -, on dispose des donnees analytiques emplacees unilateralement a partir de la jouissance, et surtout du reel. Se constitue ainsi une sorte de "dictionnaire" de la jouissance. L'on y exprime que lacan multiplie les sortes de jouissance autant que les barrieres a la jouissance parce qu'il considere fondamentalement celle-ci, a l'image de la "jouissance de l'autre", comme impossible, mythique, la confondant par trop avec le reel. Il s'agit de reconstruire un concept banni par la psychanalyse, le sujet de la jouissance.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 465 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 111 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 98 PA10-12 (1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.