La vision du monde dans l'oeuvre de Richard Brautigan (temps, fragmentation, épiphanies et humour)

par Jean-Bernard Basse

Thèse de doctorat en Études nord-américaines

Sous la direction de Claude Lévy.

Soutenue en 1998

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les ecrits de brautigan sont hantes par une inquietude liee a l'ecoulement du temps, qui dissout l'identite, en perpetuel changement. La mort y est obsedante, les souvenirs devoilent le vide du present des narrateurs. Aux personnages enfermes dans le temps mort de l'ennui, ou le temps circulaire des rituels et de la folie, s'opposent les enfants, qui seuls, parce qu'ils vivent dans l'instant, n'ont pas conscience de la mort a l'oeuvre. Ses livres sont des fragments: ruines, ils disent que tout est vanite, traces, ils luttent contre l'oubli. Par ses images loufoques, qui interrompent le cours naturel du recit, l'auteur cherche a reanimer une langue figee dans les conventions. Les chiffres eux-memes, utilises en abondance, devoilent, comme l'ecriture quotidienne du journal, le vide de l'existence. Malgre une vision critique de la societe americaine, brautigan retient par l'ecrit des "etincelles de temps", des moments ou il semble se passer quelque chose, sans que l'on sache quoi. L'humour de l'auteur, qui s'inclut dans ce qu'il ridiculise, permet de sauver ce qui peut l'etre.

  • Titre traduit

    The vision of the world in Richard Brautigan's works : time, fragmentation, epiphanies and humour


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Harmattan à Paris

Poétique du vide et fragmentation de l'écriture dans l'oeuvre de Richard Brautigan


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 452 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 227 ref.

Où se trouve cette thèse ?