La déréglementation du secteur électrique en Europe : bilan et leçons de la réforme en Grande-Bretagne

par Muriel Nicolas

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Marie Chevalier.

Soutenue en 1998

à Paris 9 .


  • Résumé

    La dérèglementation du secteur électrique en Europe repose sur l'introduction de la concurrence dans le but d'améliorer l'efficacité économique. Elle nécessite une restructuration plus ou moins radicale de l'industrie et une réforme règlementaire. Elle peut également entrainer un processus de privatisation. L'évaluation de la réforme du secteur électrique britannique intervenue en 1990 permet d'éclairer le débat sur les enjeux de la libéralisation. Cette thèse propose un cadre d'évaluation globale prenant en compte les différentes dimensions de la réforme à partir d'une analyse des structures, comportements et performances au sein de l'industrie électrique. Elle permet de montrer : le rôle de la règlementation et les conflits d'objectifs du régulateur ; les difficultés d'introduction de la concurrence dans la production à travers le mécanisme du pool électrique ; le rôle des contrats financiers en tant que mécanismes de couverture contre la volatilité des prix du pool ; les pressions concurrentielles introduites par la liberté contractuelle des clients finals ; l'évolution des performances dans le cadre de la privatisation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 657 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 341 réf

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1591-1998-37
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.