Pour une lecture éthique du principe juridique du consentement au soins

par Céline Lizee-Butruille

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de André Demichel.

Soutenue en 1998

à Paris 8 .


  • Résumé

    La @loi relève de l'abstrait, du général et de l'obligatoire tandis que l'éthique touche au particulier, au singulier, et au concret; on doit donc s'interroger sur les alternatives juridiques permettant d'appréhender les choix singuliers, dans le cadre d'une régulation des questions liées à l'ethique médicale. Le contrat, rencontre de deux volontés autonomes exprimées à travers un consentement, offre une piste de réflexion intéressante : le consentement aux soins est à la fois un principe ancestral du droit médical et un principe qui connaît une prééminence exceptionnelle à l'heure des travaux et productions normatives florissants en matière d'éthique médicale. Se limitant à la question du consentement aux soins, cette thèse cherche à réconcilier les différentes acceptions juridiques, éthiques et pratiques de la notion de consentement. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 339 f.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr f. 332-339

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1461
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.