Le plagiat dans l'art d'écrire la grammaire arabe : le cas des grammairiens arabes "tardifs"

par Brahim El-Khattabi

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Georges Bohas.

Soutenue en 1998

à Paris 8 .


  • Résumé

    Il n'est pas inhabituel, de retrouver chez des auteurs differents quelques idees communes formulees de maniere identique. Cependant, dans les ouvrages qu'il nous a ete donne d'etudier et de comparer, il s'agit en fait de parties entieres de texte copiees integralement, avec pour seules differences quelques ajouts ou suppressions, pour induire en erreur le lecteur, et bien entendu, sans faire aucune mention du veritable auteur. Nous avons etaye ce que nous avancons par des arguments solides en faisant egalement ressortir la methodologie adoptee par les differents grammairiens. A cet egard nous nous sommes inspire des demarches suivies par les linguistes et grammairiens contemporains dans leurs etudes comparatives des textes arabes de leurs predecesseurs. Un nombre important d'ouvrages de grammairiens tardifs, non seulement ne repondent pas aux criteres de scientificite etablis par leurs illustres predecesseurs, mais les transgressent outrageusement en versant dans la superfetation, le verbiage, et dans certains cas, dans le plagiat. Etant donne les nombreux cas de plagiat qu'il nous a ete donne de deceler, il etait imperatif pour nous de reconsiderer les sources de reference dans lesquelles ont puise les differents auteurs pour alimenter leur production litteraire. Dans les ouvrages que nous avons choisis d'etudier, nous avons pu identifier deux types de plagiat: 1 ) l'auteur du plagiat emprunte le texte sans y changer quoi que ce soit et l'insere dans son ouvrage avec un nouveau titre en s'attribuant le travail dans sa totalite 2) l'auteur "travaille" le texte emprunte et l'insere ainsi modifie dans son ouvrage afin de derouter le lecteur. Parmi les adeptes de la premiere methode, nous avons etudie comme modele: - ibn sida et son ouvrage "al-mukhaccac" - al-'a3lam as-santamarri et son ouvrage "an-nukat fi tafsirin 3ala kitabi sibawayhi". Nous leur avons consacre la premiere partie de notre travail " methodologie de plagiat integral" dans laquelle nous avons procedea une comparaison des deux ouvrages cites avec celui d'as-sirafi: "kitab sarh al-kitab, kitab sibawayhi. Nous avons alors compare les textes, partie par partie et chapitre par chapitre pour distinguer les parties refletant un apport personnel des passages reproduits integralement. Dans la deuxieme partie de notre travail nous avons traite du second genre de plagiat que nous avons nomme "plagiat tr

  • Titre traduit

    Plagiary in the art of writing of arabic grrammar: the case of "late" arabic grammarians


  • Résumé

    It is not unusual to find in the work of different writers some common ideas and thoughts expressed in a similar way. However, in the books we studied and compared it is, in fact, whole parts of text that were thoroughly lifted and copiedwith merely small differences such as few additions and suppressions to mislead the reader, without any reference to the real author. We backed up our statement by sound arguments while we emphasized the methodology followed by different grammarians. On this score, we were inspired by contemporary grammarians and linguists approach in their comparative studies of arabic texts of their predecessors. A great number of late grammarians work, not only does'nt meet with the scientific criteria established by their famous predecessors, but contravenes these criteria in a scurrilously manner, drifting in superfluity and verbosity and in some cases plagiary. With regard to the numerous cases of plagiary we were able to detect, it was imperious to reconsider the reference sources from wich they draw and lift their literary production. In the books we chose to study two different types of plagiary were identified. 1/ the authors of plagiary that lift the text without changing anything and insert it in their own work with a new title and lay claim to it as a whole. 2/ the authors that "work" the borrowed text and insert the modified portions in their book, in order to confuse the reader and delude him. Among the adepts of the first method, we studied as a model. Ibn sida in his book "al-mukhacac" al-a3lam a- antamarri" in his book "an-nukat fi tafsirin 3ala kitabi sibawayhi" the first part of our work "methodology of the whole plagiary" was devoted to these two authors. In this part we compared the mentionned works with "kitab arh al-kitab. Kitab sibawayhi" we then compared the texts, part by part and chapter by chapter to detect the portions reflecting a personal contribution in a whole passage. In the second part of our work we dealt with the second type of plagiary that we named "worked plagiary". Among the adepts of this second method we took as exemples. Ibn hiam with his book "mughni allabib, that we compared with the book of al-hasan ibn al-qasim al-muradi: "al-jana ad-dani fi huruf alma3ani

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par ANRT à Lille

Le plagiat dans l'art d'écrire la grammaire arabe : le cas des grammairiens arabes "tardifs"


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (743 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 739-742

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : W 1101/1,2 TH
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par ANRT à Lille

Informations

  • Sous le titre : Le plagiat dans l'art d'écrire la grammaire arabe : le cas des grammairiens arabes "tardifs"
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (742 p.)
  • ISBN : 2-284-01870-X
  • Annexes : Bibliogr. p. 739-740. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.