Etudes des proprietes antigeniques et fonctionnelles de la gp120/gp41 d'un isolat primaire du vih-1

par FLORENCE VERRIER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MARC GIRARD.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La glycoproteine d'enveloppe du vih comprend une proteine de surface, la gp120, et une proteine ancree dans la membrane, la gp41, liees entre elles de facon non covalente. Cette glycoproteine assure l'entree du virus dans la cellule cible. Ainsi, la gp120 se lie au recepteur cd4 et aux corecepteurs (cxcr4 ou ccr5), exprimes a la surface des cellules cibles, et le peptide de fusion n-terminal de la gp41 qui va medier la fusion des membranes virale et cellulaire. Historiquement, les etudes des glycoproteines ont ete realisees le plus souvent sur la gp120 monomerique provenant de souches de laboratoire adaptees a la culture en lignee t (tcla). Or des etudes recentes ont montre qu'il existe des differences de conformation de la gp120/gp41 multimerique a la surface des virions d'isolats primaires ou de souches tcla. Dans le but d'etudier si ces differences pouvaient alterer le tropisme cellulaire, l'antigenicite, l'immunogenicite et l'usage de corecepteur, il nous est apparu essentiel de comparer le comportement des glycoproteines d'un isolat primaire (bx08) et d'une souche tcla (lai). Dans ce travail, les glycoproteines (env-bx08 ou env-lai) ont ete exprimees dans des cellules de mammiferes, par un vecteur viral defectif sfv (semliki forest virus) et caracterisees comme des molecules oligomeriques et fonctionnelles puisqu'elles induisent la fusion entre cellules exprimant les recepteurs appropries (cd4, cxcr4 /ou ccr5). L'utilisation de ce test de fusion a permis de mesurer l'effet inhibiteur de differentes molecules sur l'interaction de la glycoproteine avec les recepteurs cellulaires. Nous avons ainsi pu montrer en utilisant les ligands naturels des corecepteurs ccr5 et cxcr4 (b-chimiokines) ou le recepteur soluble cd4 tetramerique (cd4-igg2), que la fusion mediee par env-bx08 et env-lai est dependante du recepteur cd4, mais que seule la fusion mediee par env-bx08 depend du ccr5, alors que celle mediee par env-lai depend du cxcr4. Par ailleurs, nous avons montre que les anticorps monoclonaux les plus inhibiteurs de la fusion sont ceux diriges contre des epitopes conformationnels de la gp120 plutot que ceux diriges contre des epitopes lineaires, comme attendu compte tenu du fait que les glycoproteines d'enveloppe exprimees sont oligomeriques. La grande majorite des anticorps testes inhibe aussi efficacement la fusion mediee par l'enveloppe env-bx08 que par l'enveloppe env-lai, confirmant que la neutralisation du vih-1 n'est pas influencee par l'usage d'un corecepteur specifique (ccr5 ou cxr4). L'effet inhibiteur de divers peptides representant la sequence de la boucle v3 de la gp120 sur la fusion intercellulaire via le ccr5 ou le cxcr4 a montre que la boucle v3 semble determiner le choix de corecepteur. L'utilisation du cxcr4 semble requerir a la fois une boucle v3 de charge positive et la presence de certains acides amines dans quelques positions critiques, notamment d'un residu arginine en position 320.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 328 p.
  • Annexes : 636 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.