Absorption et modification des antigenes alimentaires par l'epithelium intestinal : influence des facteurs inflammatoires et bacteriens

par KATHLEEN TERPEND

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Martine Heyman.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La muqueuse intestinale, interface entre les antigenes alimentaires et le milieu interieur, a un role important a jouer dans l'information du systeme immunitaire muqueux. Il s'agit normalement d'une suppression de la reponse immunitaire appelee tolerance orale, mais parfois des reactions anormales d'hypersensibilite ou d'allergie (allergie aux proteines du lait de vache) sont developpees. Afin de mieux comprendre le role de l'epithelium intestinal sur les differentes phases de ce transport transepithelial et sur les reponses immunitaires a ces antigenes, differentes approches ont ete choisies : l'analyse du processing de proteines solubles (hrp, -lactoglobuline) au cours de leur transport transepithelial (in vitro, lignee ht29-19a), la nature des produits de degradation formes (hplc), en condition normale et inflammatoire (ifn) ou en presence d'une bacterie pathogene (h. Pylori). D'autre part, en utilisant un modele de cobaye allergique aux proteines du lait, les consequences de l'absorption de la -lactoglobuline sous forme de lait ou de lait fermente par streptococcus thermophilus et bifidobacterium breve, sur le developpement de la sensibilisation allergique et l'alteration de la fonction intestinale ont ete analysees. Les resultats indiquent que la couche epitheliale intestinale ht29-19a est capable de processer la hrp et la -lg au cours de la transcytose, en formant des peptides qui presentent un potentiel dans la presentation antigenique, compatible avec la fixation a une molecule de restriction de type cmh. L'ifn, bien qu'augmentant l'expression des molecules du cmh de classe ii et la vitesse de transcytose du materiel antigenique, ne semble pas jouer un role preponderant sur le profil des peptides formes, alors que l'infection par h. Pylori semble diminuer la degradation au cours du transport transcellulaire, augmentant la charge d'antigenes dans la muqueuse. Chez le cobaye, l'absorption intestinale de la -lg induit egalement la formation d'un peptide de pm 1000. L'absorption de -lg est diminuee de pourcentage chez les animaux nourris au lait fermente deshydrate. Cependant, cette diminution du passage de l'antigene sensibilisant n'a pas d'incidence sur le developpement de la sensibilisation allergique mesuree par les taux d'igg1 et l'anaphylaxie intestinale. En conclusion, ces resultats indiquent que l'enterocyte est capable de produire des peptides potentiellement presentables aux lymphocytes intestinaux. Nous emettons l'hypothese d'un role regulateur de l'enterocyte sur l'information du systeme immunitaire muqueux lors de l'orientation de la reponse immunitaire vers la tolerance orale ou la sensibilisation allergique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 271 p.
  • Annexes : 368 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.