Caracterisation phenotypique et fonctionnelle de nouvelles structures membranaires presentes sur les lymphocytes humains

par VALERIE SCHIAVON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Armand Bensussan.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le pouvoir de discrimination intrinseque des cellules nk vis a vis de leur cible est reste longtemps enigmatique. S'inscrivant dans cette problematique, le travail de cette these a eu pour objectif d'identifier et de caracteriser des nouvelles structures presentes a la surface des cellules nk. Tout d'abord, nous nous sommes interesses a la molecule reconnue par l'acm by55. Cet acm identifie une molecule de 80 kda presente a la surface des cellules nk et de certaines cellules t cd3+cd8+rct ou du sang peripherique humain. Nous avons montre que l'acm by55 identifie les cellules nk et les ctl fonctionnels du sang peripherique humain, du sang de cordon ombilical et de la moelle osseuse. Nous avons aussi montre que la sous-population de ctl cd3+cd8+by55+ est augmentee en proportion au cours de l'infection par le vih alors que la sous-population mediant l'activite nk est au contraire diminuee. Le clonage recent du gene codant pour by55 a montre qu'il s'agit d'une proteine de 134 aa, riche en cysteines, liee a la membrane par un groupement phosphatidyl inositol glycane et possedant un domaine de type ig partiellement homologue a ceux de certains kir. Dans un deuxieme temps, nous avons tente de developper des nouveaux acm reconnaissant des structures presentes a la surface des cellules cytotoxiques humaines. Apres immunisation de souris balb/c avec des cellules cd4 d'individus vih+, nous avons obtenu un acm : g10. 3 qui reconnait une structure sialylee presente a la surface de certaines lignees cellulaires tumorales et des lymphocytes b humains. Nous avons montre que cet acm inhibe specifiquement la proliferation des lignees tumorales qui expriment fortement la molecule reconnue par g10. 3 et que cette inhibition de proliferation passe par une induction de la mort de ces cellules.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 244 p.
  • Annexes : 298 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.