Etude de la structure et de la fonction de proteases capables de proteolyser le c3 humain : role de cysteine proteases dans le pouvoir tumorigene et metastatique de melanomes humains

par FERNANDO RODRIGUES LIMA

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de RAYMOND FRADE.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au cours de ce travail, nous avons analyse la structure et les fonctions de proteases capables de proteolyser le c3, troisieme composant du complement humain et synthetisees par des cellules humaines. Nous avons etudie la regulation de l'activite de la protease p57, une serine protease qui clive le c3 et presente a la surface des globules rouges humains. Nous avons demontre que le clivage du c3 par la protease p57 est regule l'alpha 1-protease inhibiteur (1-pi) serique, qui est identifie comme etant le seul composant du serum humain capable d'inhiber la protease p57. Nos resultats suggerent que l'1-pi pourrait controler in vivo la proteolyse du c3 et la generation de fragments c3 par la protease p57 a la surface des globules rouges. Parallelement a ce travail, nous avons poursuivi l'analyse du role de la cysteine protease p41 qui clive le c3 humain et exprimee par les cellules du melanome humain, dm-4, a haut pouvoir tumorigene et metastatique. La p41 est l'homologue humain de la cysteine protease murine p39, precedemment identifiee et purifiee dans notre laboratoire. La p39 et la p41 presentent de fortes homologies de sequence avec la procathepsine l. Nous avons demontre que la protease p41 est impliquee dans le pouvoir metastatique et tumorigene des cellules dm-4. De plus, nous avons pu montre que ces cellules co-secretent du c3 et la protease p41, cette derniere proteolysant le c3 en un fragment de type c3dg. La purification et la caracterisation de la protease p41 ont permis de preciser certaines de ses proprietes physico-chimiques et sa relation avec la procathepsine l. En transfectant des cellules de melanomes humains non metastatiques et tres faiblement tumorigenes avec l'adnc de la procathepsine l humaine, nous avons selectionne des clones qui synthetisent un taux eleve de procathepsine l et une tres forte activite proteolytique sur le c3. La surexpression de la procathepsine l confere un fort pouvoir metastatique et tumorigene aux clones.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 194 p.
  • Annexes : 326 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.