Virulence de streptococcus pneumoniae : facteurs environnementaux, relation avec la resistance aux beta-lactamines et impact sur la reponse de l'hote

par CECILE RIVIER AMORY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Claude Carbon.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Streptococcus pneumoniae induit des pathologies severes, sa virulence est multifactorielle. La notion de virulence est associee aux caracteristiques bacteriennes mais aussi aux specificites de l'hote. Ainsi, l'environnement bacterien induit l'apparition de facteurs qui permettront l'adaptation du pathogene. L'apport de calcium induit la competence et l'autolyse, ce cation joue donc un role important dans la physiologie de s. Pneumoniae. Les mutants possedant des transporteurs calciques alteres, augmentant ou diminuant l'influx calcique, ont une virulence attenuee par rapport au pneumocoque sauvage. Les phenotypes de competence et d'autolyse de ces mutants ne sont pas impliques dans la perte de virulence. L'etude d'une centaine de souches cliniques a permis d'etablir une correlation entre la resistance a la penicilline et la virulence experimentale. Cette relation a ete confirmee par transformation d'une souche clinique virulente et sensible. L'acquisition de la resistance induit, pour cette souche, une perte de virulence liee a une modification de l'affinite a la penicilline des plp2b et 2x. Pour etudier l'impact de la virulence sur l'hote et nous rapprocher de la pathologie humaine, nous avons utilise un modele murin de pneumonie. Les processus inflammatoires et l'activation du facteur de transcription nf-b sont analyses. Un profil anti-inflammatoire precoce traduit par un desequilibre entre cytokines pro- et anti-inflammatoires, associe a la bacteriemie et a la mort des animaux, est observe pour la souche virulente. L'apport exogene de rtnf- avant l'infection prolonge le temps de survie. L'activation du nf-b dans les cellules du lba est temps- et virulence-dependante. L'activation induite par les pneumocoques capsules et non capsules est retardee en comparaison aux bacteries lysees. Dans notre modele, les macrophages alveolaires ne sont probablement pas les initiateurs de la reponse inflammatoire pulmonaire mais joueraient plutot le role d'amplificateur.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 296 p.
  • Annexes : 291 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.