La faille nord-anatolienne (cinematique, morphologie, localisation, vitesse et decalage total) et modelisations utilisant la contrainte de coulomb sur differentes echelles de temps

par AURELIA HUBERT FERRARI

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Rolando Armijo.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La faille nord-anatolienne (fna) est une faille decrochante dextre majeure qui permet l'extrusion du bloc anatolie/egee vers l'ouest loin de la zone de collision entre l'eurasie et l'arabie. Nous montrons, d'abord, la coherence d'un modele cinematique de tectonique des plaques de la fna. Les profils topographiques le long de la fna se correlent avec les vitesses normales a la faille predites par les poles de rotation determines d'apres sa geometrie. Les deformations non-transformantes sont donc accommodees en partie a proximite de la fna. Ces deformations, quantifiees a l'aide de profils transverses a la fna, correspondent a celles predites. Une seconde partie, fondee sur l'analyse de la morphologie, reevalue le decalage total de la fna a 85 km et documente dans ses parties centrale et est des decalages de plusieurs kilometres a quelques dizaines de metres du reseau hydrographique de part et d'autre de la meme trace. Ceci atteste de la localisation de la fna. La mise en evidence d'un decalage systematique de 200 m de la morphologie, pouvant resulter de la deglaciation holocene, permet d'obtenir une vitesse de 18. 5 mm/an. Celle-ci est compatible avec celle de 17 mm/an obtenue a partir du decalage de 21. 5-34 m d'une terrasse datee au c14 et avec les vitesses gps et sismologique. Finalement, la variation de la contrainte de coulomb permet de modeliser les interactions a court terme entre les seismes d'une meme sequence en grece et a moyen terme entre les failles normales et decrochantes qui ont rompu durant ce siecle dans la partie ouest de la fna. Ce meme concept est applique a plus long terme a la croissance et a la propagation des failles decrochantes en considerant que les failles croissent de maniere homothetique. Cette hypothese est appuyee par notre etude de la fna et la faille de l'altyn-tagh ainsi que par la reconstruction de la propagation de la faille est-anatolienne et de la fna.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 222 p.
  • Annexes : 282 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1998

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98 PA07 7223
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.