Mecanismes moleculaires de l'infiltration leucocytaire dans le systeme nerveux central. Les signaux de transduction couples a icam-1 et au cmh ii dans les cellules de la barriere hemato-encephalique

par SANDRINE ETIENNE MANNEVILLE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre-Olivier Couraud.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le systeme nerveux central presente une reactivite immunitaire limitee, l'entree des leucocytes dans le parenchyme cerebral etant strictement controlee par la presence de la barriere hemato-encephalique. Celle-ci est formee par les cellules endotheliales cerebrales exprimant des jonctions intercellulaires etanches et interagissant avec d'autres cellules du parenchyme cerebral, comme les astrocytes. L'observation d'une infiltration massive de leucocytes dans le systeme nerveux central en situation inflammatoire, nous a conduits a etudier les mecanismes controlant l'ouverture de la barriere hemato-encephalique et, en particulier, le role des molecules d'adherence dans la transduction de signaux intracellulaires. Nous avons pu mettre en evidence que la microagregation de la molecule d'adherence icam-1, exprimee a la surface de l'endothelium cerebral en situation inflammatoire, induit des signaux intracellulaires, tels que l'activation de la petite proteine g rho, la phosphorylation de plusieurs proteines associees au cytosquelette d'actine et l'augmentation de la concentration intracellulaire de calcium, qui pourraient conduire a l'ouverture des jonctions interendotheliales. Par ailleurs, nous avons montre que la stimulation des molecules du complexe majeur d'histocompatibilite de classe ii, exprimees sur les cellules endotheliales cerebrales en presence d'interferon-, induit la synthese d'interleukine-6 et que la stimulation des molecules icam-1, exprimees par les astrocytes, conduit a la liberation de tnf. Cette production de cytokines inflammatoires suggere que l'adherence leucocytaire pourrait contribuer de facon importante, bien qu'indirecte, a l'augmentation de la permeabilite de la barriere hemato-encephalique. L'ensemble de ces resultats montre que l'adherence des cellules immunitaires sur les cellules de la barriere hemato-encephalique favorise l'infiltration leucocytaire et participe directement au developpement des pathologies cerebrales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 268 p.
  • Annexes : 316 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.