Contribution a l'etude, chez la souris, des mecanismes de la suppression, cellulairement induite, de l'expression de l'igg#2#a#b et de l'acquisition de la tolerance a l'egard de cet allotype d'immunoglobuline

par NIPA RUJITHAMKUL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de GUY BORDENAVE.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les souris de l'haplotype igh#a (balb/c, bc8) possedent des lymphocytes t (lt) doues d'activite contre l'expression de l'igg2a#b, igg2a de l'haplotype igh#b (c57bl/6, cb20,). Cette activite peut etre amplifiee in vivo par la sensibilisation contre l'igg2a#b. L'administration perinatale (la derniere semaine de la periode ftale et les 3 premieres semaines apres la naissance) d'igg2a#b soluble a des souris igh#a conduit leurs lt anti-igg2a#b dans un etat de tolerance. Cette tolerance qu'on induit pourtant efficacement chez les souris igh#a n'est pas definitivement acquise. Alors que l'activite anti-igg2a#b ne se manifeste aucunement 9 semaines apres l'arret du traitement tolerogenique, elle reapparait totalement lorsqu'eprouvee environ 5 mois apres ledit arret. Ceci demeure vrai meme lorsque le traitement est prolonge, depuis la periode perinatale, jusqu'a 3, 6 et meme 9 mois. Les souris igh#a thymectomisees alors qu'elles sont en etat de tolerance pour la fonction des lt ne relevent pas de cet etat tandis que les souris igh#a seulement rendues tolerantes finissent par abroger cette tolerance. De meme, aucune levee significative de tolerance n'est obtenue apres transfert, des l'arret du traitement tolerogenique, des lt de souris igh#a rendues tolerantes, chez des souris igh#a nude. Il y a donc eu soit elimination physique des lt anti-igg2a#b soit leur inactivation irreversible. L'abrogation de la tolerance, decoulerait de la reapparition de novo de lt anti-igg2a#b a partir de precurseurs d'un thymus toujours suffisamment fonctionnel. Des cellules myelomateuses histocompatibles produisant l'igg2a#b se developpent plus tardivement chez les souris igh#a sensibilisees que chez les souris normales. Alors qu'on decele parfaitement la presence d'igg2a#b dans le serum de la plupart des souris normales, on ne la decele pas chez les souris sensibilisees les cellules myelomateuses perdent definitivement leur capacite productrice d'igg2a#b si l'on enferme les cellules myelomateuses dans une chambre de diffusion, on constate la presence de l'igg2a#b dans le serum de toutes les souris normales, on ne la constate plus dans le serum des souris ayant subi deux sensibilisations. La suppression mediee par le biais de facteurs suppresseurs solubles produits par les lt anti-igg2a#b est reversible in vitro en l'absence de ces lt.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 230 P.
  • Annexes : 370 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.