Facteurs de croissance tgf-1 et igf-i dans l'uropathie obstructive bilaterale foetale chez le mouton

par ANISSA AMAL MEDJEBEUR

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Charles Sachs.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les uropathies obstructives congenitales sont des malformations relativement frequentes dont la gravite est liee au degre de l'atteinte renale associee. Dans les formes severes, il existe une anomalie de la differenciation des structures renales, appelee dysplasie, qui s'accompagne d'une reduction du nombre de glomerules et parfois d'une disparition du blasteme metanephrique. Dans le but de determiner les mecanismes impliques dans la deterioration du rein foetal, nous avons mene l'investigation sur le role des facteurs de croissance tgf-1 et igf-i dans l'arret de la nephrogenese et le developpement de la fibrose interstitielle, et sur la recherche de nouveaux marqueurs urinaires foetaux de l'hydronephrose et de la dysplasie renale. Nous avons utilise un modele experimental d'uropathie obstructive bilaterale chez le foetus de mouton. L'obstruction est realisee a 60 jours ou a 80 jours de gestation et les foetus sont etudies a 120 jours. A ce stade, tous les foetus obstrues developpent soit une hydronephrose, soit une dysplasie. Dans ce travail, nous avons mene une etude sur l'expression renale du gene du tgf-1 en utilisant une technique immunohistochimique permettant de localiser son peptide actif, et le northen blot afin de quantifier ses arn messagers. Nous avons mis en evidence une stimulation de l'expression du gene du tgf-1 dans les reins obstrues. La regulation du tgf-1 est transcriptionnelle dans les reins hydronephrotiques, alors que dans les reins dysplasiques, elle ferait intervenir des mecanismes d'activation du peptide tgf-1. Le tgf-1 exercerait des effets fibrosants dans l'hydronephrose, et aurait un role dans l'arret de la nephrogenese observe dans la dysplasie. La presence de concentrations anormales de tgf-1 dans les urines des foetus ayant des reins hydronephrotiques, suggere que le tgf-1 est un marqueur potentiel de l'hydronephrose foetale. L'expression des messagers du gene de l'igf-i mesuree en utilisant la technique de rt-pcr n'est pas modifiee apres l'obstruction. Par contre, les concentrations urinaires d'igf-i dans les urines des foetus ayant des reins dysplasiques sont anormalement elevees, ce qui suggere qu'igf-i est un marqueur potentiel de la dysplasie renale. Nous avons egalement mene une etude sur le developpement normal du rein chez le mouton. Nous avons montre que le rein a une activite de croissance et de glomerulogenese maximum vers le 80#e#m#e jour de la vie foetale et que ce stade coincide avec l'apparition des transcrits igf-i. Le stade embryonnaire entre le 80#e#m#e jour et le 90#e#m#e jour de la vie foetale correspond a une fenetre de differenciation intense qui est par consequent, d'une grande vulnerabilite a l'egard de toute agression. Nous suggerons que les mecanismes a l'origine du devenir dysplasique du rein obstrue ou signal dysplasique, ne dependent pas de la precocite de l'obstruction, mais de l'etat de differenciation du rein obstrue.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 172 P.
  • Annexes : 300 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.