Contributions experimentales a l'astrophysique en rayons x : 1) signatures infrarouges des effets des rayons x sur les grains de poussiere refractaires de types circum- et interstellaire. 2) metrologie de surface d'un miroir a rayons x du satellite astronomique xmm : erreurs de pente, rugosite. diffusion x. simulation et evaluation des images resultantes

par SAMUEL GOUGEON

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Alain Castets.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    1) entre 1 et 10 kev, l'absorptivite x de la poussiere interstellaire vaut environ 100 fois celle du gaz non condense. Les doses x astrophysiques accumulees par la poussiere sont alors de l'ordre de 10 gj/kg (pepinieres stellaires) a 10#5 gj/kg (agn). Les effets photochimiques des rayons x (e> 6 kev, 1-10 gj/kg, sous argon) sont ici evalues ex-situ par spectrometrie ftir par transmission (2. 5 125 um) sur les materiaux solides d'interet astrophysique : 4 pahs, un organometallique (ferrocene), 2 charbons bruts et demineralises de rangs differents, graphite, sic, sio#2, et olivine cristalline. L'evolution de la cristallinite, la deshydrogenation, l'aliphatisation, la formation de radicaux, la post-oxydation, la destruction des molecules, et le possible role catalytique des mineraux sont discutes. Une irradiation x menee sous h#2 relativise ces resultats et initialise une nouvelle classe d'experiences prometteuses. Les implications et questions astrophysiques les plus immediates soulevees par ces resultats sont evoquees. 2) l'observatoire spatial xmm embarquera en 1999 3 telescopes a rayons x de surface collectrice exceptionnelle permettant la spectroscopie x fine du ciel. Pour contre-expertise, la forme et le superpoli d'un des 58 miroirs de xmm sont ici precisement determines par 2 methodes de deflexion (pinceau x et ltp) et par mesures de diffusion x (e=8 kev). Ces donnees intrinseques au miroir (psd) permettent de modeliser sa fonction d'etalement de point (fep) pour differents angles d'incidence et energies. Les performances de la fep sont evaluees (fwhm, hew, et hew-2d). Les resultats critiques sont discutes (deformations hors specification, diffusion en bord de champ). Ils menerent au choix de la qualite de poli et a une revision du process de fabrication des miroirs. Finalement, les difficultes experimentales rencontrees lors des mesures angulaires de diffusion x sont attentivement analysees et traitees.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 314 P.
  • Annexes : 247 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1998
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) GOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.