Evaluation de la proteine p53 en tant qu'antigene cible de lymphocytes t cytotoxiques dans les tumeurs humaines

par SACHA GNJATIC

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de JEANNINE CHOPPIN.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La proteine p53 perd frequemment sa fonction dans les cancers humains et, de ce fait, s'accumule fortement dans les cellules neoplasiques. Cette accumulation est accompagnee d'une reponse humorale anti-p53, et elle peut aussi induire la proliferation de lymphocytes t cd4#+. Le but de ce travail est de determiner si la p53 accumulee peut etre un bon antigene cible de lymphocytes t cytotoxiques (ctls) qui pourraient alors reconnaitre specifiquement les cellules tumorales. Par une approche d'immunologie inverse, nous avons recherche les epitopes potentiels et teste leur immunogenicite chez des donneurs sains, avant de les etudier chez des patients porteurs de tumeurs. Pour cela, nous avons d'abord developpe un test biochimique afin de determiner les peptides de p53 capables de se lier a diverses molecules hla ainsi que la stabilite des complexes formes. Avec les peptides selectionnes, nous avons tente de generer in vitro des lignees ctl a partir de lymphocytes peripheriques de donneurs sains. De nombreuses lignees anti-peptides ont ainsi ete generees. Puis la capacite de ces effecteurs t a reconnaitre les cellules tumorales accumulant la p53 a ete etudiee. Nous avons montre que l'epitope p53 (264-272) est spontanement presente par des carcinomes du sein, du colon, de la vessie et par des melanomes. La discussion porte sur la pertinence de la p53 en immunotherapie en rapport avec la tolerance, eventuelle du systeme immunitaire, sur les mecanismes impliques dans la reconnaissance des tumeurs par les ctls, ou dans leur echappement, ainsi que sur l'existence d'une reponse ctl anti-p53 chez les patients atteintes de cancer du sein.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142 P.
  • Annexes : 217 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.