Regulation hormonale de l'expression du gene de la thyreoliberine (trh) au cours du developpement. Signification biologique de la trh dans les ilots de langerhans

par PASCAL FRAGNER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de SONIA ARATAN SPIRE.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La thyreoliberine (trh) a ete le premier neuropeptide hypothalamique isole et caracterise. Elle est issue d'une prohormone qui libere apres maturation proteolytique, la trh et des fragments peptidiques dont certains tels le protrh 160-169 (ps4) sont associes a des activites biologiques. La trh est egalement synthetisee par les cellules du pancreas endocrine. Ce tissu est constitue de cellules formant les ilots de langerhans, dont la principale fonction est la secretion d'hormones impliquees dans le controle de l'homeostasie glucidique. Pendant la periode neonatale, le pancreas endocrine produit transitoirement de grandes quantites de trh alors que celles-ci sont tres reduites chez l'adulte. La signification biologique de l'expression de la trh au cours du developpement demeure inconnue. Par contre, il a ete mis en evidence chez l'adulte que la trh stimule la secretion du glucagon. L'objectif de ce travail est la caracterisation du role de trh pancreatique. Nous l'avons aborde sous l'angle de la regulation hormonale en particulier par des approches de transfection, et nous avons etudie egalement l'activite de la trh sur la secretion du pancreas exocrine. La chute de la concentration pancreatique en trh au cours du developpement est associee avec l'augmentation de la concentration plasmatique des hormones thyroidiennes. Nous avons mis en evidence, a partir d'un modele in vivo d'hypothyroide et a partir d'ilots ftaux en culture, que les hormones thyroidiennes inhibent l'expression de la pptrh et que cet effet est, en partie, transcriptionnel. En outre, les hormones thyroidiennes regulent la maturation et la secretion des produits de la prohormone. Ces resultats vont dans le sens d'une implication directe des hormones thyroidiennes dans la chute de l'expression de la pptrh insulaire au cours du developpement et, ils associent la baisse de la secretion de ps4 avec celle de l'insuline. Les cellules des ilots de langerhans sont des cibles importantes des glucocorticoides qui inhibent la secretion de l'insuline induite par le glucose. A partir de primocultures d'ilots ftaux, nous avons montre que les glucocorticoides regulent positivement l'expression du gene de la pptrh insulaire et que cet effet est en partie transcriptionnel. Les glucocorticoides augmentent l'expression du gene de la pptrh insulaire et inhibent la secretion de la trh et de ps4. Parallelement a l'etude de la regulation hormonale de la pptrh insulaire, nous avons recherche d'eventuels effets de la trh et de ses peptides associes sur la secretion du pancreas exocrine. Nous avons travaille a partir d'un modele in vivo de rat et a partir d'un modele in vitro d'acini. Les resultats suggerent que les effets peripheriques de la trh sont dus a son produit de conversion, le cyclohis-pro (chp), et que ces effets necessitent l'innervation du nerf vague. Nous postulons que le dipeptide chp, produit par la conversion de la trh attenue les effets stimulant de la trh centrale. Ces donnees mettent en evidence une nouvelle activite associee au chp qui pourrait avoir des applications experimentales et cliniques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 163 P.
  • Annexes : 350 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.