Composites cerine - alumine. Preparation et caracterisation des precurseurs acetylacetonates de cerium. Reduction de la cerine en conditions douces. Essais de metallisation selective

par LIVIU FILOTTI

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de FRANCOIS BOZON VERDURAZ.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des echantillons de cerine hautement dispersee sur l'alumine sont prepares soit par impregnation de ce(no#3)#3. 6h#2o soit par greffage du chelate ce(acac)#4 (acac = pentane-2,4-dionato-o,o). Plusieurs ameliorations sont d'abord apportees aux procedures de synthese et a la caracterisation de ce chelate de cerium(iv). Pour le complexe de cerium(iii) avec le meme ligand, ce(acac)#3. (h#2o)#2. H#2o, une structure est proposee a partir du diagramme de drx et de donnees spectrales (ir, uv-visible, proche ir). Les especes intermediaires resultant de l'impregnation ou du greffage sont ensuite analysees par reflexion diffuse (uv-visible, pir) et analyse gravimetrique. Les nanoparticules de cerine supportee obtenues par l'oxydation de ces especes ont une taille moyenne plus faible dans le cas du greffage (2,5 a 4 nm) que dans celui de l'impregnation (6 a 8 nm). La largeur de bande interdite de la cerine supportee augmente pour des tailles de particules inferieures a 5 nm (effet quantique). Des bandes sont egalement observees au-dela du seuil d'absorption ( < 350 nm) ; elles sont attribuees a des transitions localisees de transfert de charge ce#4#+ o#2# impliquant des ions superficiels a coordinence incomplete. La reduction superficielle de la cerine (massique ou supportee) par l'hydrazine en conditions douces conduit a l'apparition de nouveaux etats electroniques dans la bande interdite. L'etude spectroscopique, principalement par uv-vis et rpe, permet d'associer ces etats a des cations ce#3#+ et a des lacunes anioniques (centres de couleur de type f). Les essais de metallisation selective de la cerine des composites ceo#2/al#2o#3 sont realises selon deux methodes originales, la deposition electroless et la photoreduction a l'interface semi-conducteur/solution. Le but recherche a ete approche dans le cas du palladium, mais pour le platine la deposition selective a echoue, en raison des cinetiques de reduction defavorables. Cependant, les resultats obtenus suggerent une procedure combinee (en deux etapes : irradiation + reduction), qui semble prometteuse pour la fixation selective du platine.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 195 P.
  • Annexes : 400 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.