La lagune de khnifiss (littoral atlantique du sahara marocain) : analyse d'un ecosysteme original

par ELHASSANE AMRI

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de YVETTE DEVOLE.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La lagune de khnifiss est situee sur le littoral atlantique marocain, a 70 km au nord de tarfaya et a 400 km au sud d'agadir. La morphologie actuelle du systeme sebkha mzeira-lagune de khnifiss-sebkha tazra a commence a se mettre en place a l'holocene et se poursuit jusqu'a l'actuel. Des carottes atteignant le substratum permettraient de preciser les etapes de l'histoire recente de ce systeme. Une etude sedimentologique (granulometrie, carbonates, argiles, mineraux lourds) et micropaleontologique (foraminiferes benthiques en particulier) a ete realisee sur la lagune de khnifiss. L'analyse granulometrique fait apparaitre un certain nombre de caracteres originaux : - la dynamique sedimentaire est a la fois sous l'influence directe du flot oceanique, ainsi que celle des apports dus au vent (alizee et chergui), - la mise en evidence de deux dynamiques de courant dans la lagune de khnifiss : un regulier et l'autre irregulier lie a la vegetation, - la similitude des corteges argileux des sediments de lagune avec celui des formations geologiques regionales et - une variation des carbonates selon les differentes secteurs environnementaux de la lagune. L'etude de la lagune de khnifiss a permis de distinguer differents secteurs environnementaux (chenal, slikke et schorre) de point de vue granulometrie, parametres hydrologiques et physico-chimiques. Les associations des foraminiferes benthiques caracterisant ces differents secteurs environnementaux. Les foraminiferes planctoniques confirment l'arrivee d'une masse d'eau tres importantes a chaque maree et une bonne communication de la lagune avec l'ocean. Ainsi, l'influence du domaine marin est actuellement preponderante dans l'evolution de la lagune de khnifiss (hydrologie, sedimentologie et microfaune). Ce qui en fait un domaine particulier et original dans les systemes lagunaires non seulement atlantiques marocaine. Il s'agit en fait d'un chenal de maree peu profond, limite par une falaise sur la rive nord et des cordons dunaires sur la rive sur et ayant une bonne communication avec la mer par une seul passe ouverte dans le cordon littoral. Sa forme est generalement allongee, orientee obliquement par rapport a la cote. Elle est subdivisee en quatre zones principales bien individualisees, depuis l'ocean (passe actuelle) jusqu'a la sebkha tazra en bordure ouest du bassin de tarfaya. Une premiere zone a, (=zone aval), orientee ene - wsw une deuxieme zone b, (=zone intermediaire), orientee nnw - sse une troisieme zone c, (=zone amont proximal) orientee ene - wsw une quatrieme zone d, (=zone amont distal), qui prolonge la zone c, mais tres differente, cependant, par la morphologie et le dynamisme.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 211 P.
  • Annexes : 163 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.