Hannah Arendt, Erôs et amour de la liberté

par Francis Moreault

Thèse de doctorat en Science politique et juridique

Sous la direction de Miguel Abensour.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'objet de ce travail est de saisir les significations du concept de liberté chez Hannah Arendt. Celle-ci développe principalement deux conceptions de la liberté: la liberté politique et la liberté de penser. Arendt examine surtout la première du point de vue de la tradition révolutionnaire. En conciliant l'autorité avec la liberté, les acteurs révolutionnaires parviennent à fonder, par l'entremise des conseils, des institutions politiques dans lesquelles s’exerce la liberté d'agir des hommes. Les révolutions modernes établissent pour Arendt des gouvernements républicains et aristocratiques, c'est-à-dire constitués des meilleurs représentants. Le régime politique par excellence d'Arendt est fondé sur la révolution qui permet d'organiser "des êtres absolument différents en considérant leur égalité relative et en faisant abstraction de leur diversité relative". D'autre part, c'est l'Eros socratique qui fait penser Arendt à ce que nous faisons. Cet amour de la pensée qui est toujours confronté à l'absence, nous entraîne sur un chemin de penser, nous guide vers une quête infinie de signification. Le penser de Socrate ne permet pas de connaître un objet de pensée mais seulement d'en comprendre le sens. Penser la liberté consiste ainsi pour Arendt à penser un objet aimable - la liberté - en vue de comprendre la signification de ce dernier. Cette quête n'est pas inutile pour Arendt car l'exercice de penser nous rend meilleurs et plus justes dans le sens ou il s'agit d'interroger "de telle manière qu'on ne puisse pas penser qu'on n'a rien découvert quand on a découvert" qu'il est difficile de comprendre le sens de la liberté. Comprendre un objet de pensée, c'est un aspect du monde qui s'éclaire à l'esprit des hommes.

  • Titre traduit

    Eros and love of freedom in the political thought of Hannah Arendt


  • Résumé

    The goal of this thesis is to analyse the meaning of the concept of freedom in the political thought of hannah arendt. She give two "definitions" of this concept: political freedom and freedom of thought for arendt, it's the modern revolution in the sense of rosa luxembourg who found a government where political actors participate to the public freedom. For arendt, socratic love - eros - determine, in other part, what do we do. The socratic thinking give no definition. Thus, the freedom of thought consist to understand the meaning of the concept. Thinking about freedom mean to understand the signification of political freedom and the freedom of thought in result, you cannot prouve the existence of freedom but only thinking about it

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(521 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 153 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (1998) 117

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2901
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.