Le statut imaginaire de l'etre chez maurice blanchot

par HYUN JOO KIN

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Francis Marmande.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les images sont la seconde vie, et cette seconde vie, ou plutot cet espace second n'est nullement marginal par rapport a la vie positive et reelle, au contraire il l'impregne, il la hante tout entiere. Il se tient en elle comme une dimension qui la double, a la fois la plus intime et la plus insaisissasble, ou se jouent les figures des desirs, des reves, des souvenirs. La question de l'image chez blanchot, a plus forte raison de l'image fascinante, n'est donc nullement une question vaine ou futile, elle est au coeur de l'existence, qui sans elle ne serait pas ce qu'elle est. Or, l'image fascinante est une image qui nous fait nous interroger sur sa nature d'image, et par suite sur la realite meme. Et l'imaginaire reside dans l'ambiguite constitutive de l'image, laquelle nous fait tendre a travers l'irreel vers une realite qui n'existe que dans la mesure ou elle se rend insaisissable. Par consequent, ce que blanchot nous devoile n'est nullement la verite de l'image. Car il n'y a pas de verite de l'image, et l'image se projette toujours, non vers un etre, mais vers une absence d'etre. Ce qu'il nous revele est donc comment ce qui n'est jamais que par defaut, ce qui n'existe que par son absence, peut susciter en nous une interrogation qui ne se separe pas de notre vie. Ici l'etre va exiger le statut imaginaire, designe comme neutre. Dans ces conditions nous tenterons une approche des oeuvres qui laissera se degager les implications essentielles auxquelles conduit le choix d'un des deux termes : l'etre et le non-etre, le reel et l'irreel. Et cela va nous amener a decouvrir une conception de l'imaginaire qui remodele le champ de l'experience humaine tout entiere.


  • Résumé

    IMAGES ARE A SECOND LIFE, AND THIS SECOND LIFE - OR RATHER, THIS SECOND SPACE - DOES NOT LIE ON THE MARGINS OF POSITIVE, REAL LIFE BUT, ON THE CONTRARY, PERMEATES IT, AND HAUNTS IT THROUGHOUT. IT IS PRESENT IN REAL LIFE AS A SECOND, BACKGROUND DIMENSION, BOTH THE MOST INTIMATE AND THE MOST DIFFICULTE TO DEFINE, WHERE THE PLAY OF DESIRES, DREAMS, AND MEMORIES IS PERCEPTIBLE. THE QUESTION OF IMAGE IN BLANCHOT, AND EVEN MORE SO, THAT OF THE FASCINATING IMAGE, IS THEREFORE NEITHER VAIN NOR FUTILE. IT LIES AS THE VERY HEART OF EXISTENCE, WHICH, without IT, WOULD NOT BE AS IT IS. BUT THE FASCINATING IMAGE IS ONE WHICH CAUSES US TO WONDER WHAT TYPE OF IMAGE IT IS, AND THEREFORE WHETHER REALITY IS AT IT SEEMS. WHAT IS IMAGINARY RESIDES IN THE AMBIGUITY INHERENT IN IMAGE, WHICH MAKES US REACH THROUGH UNREALITY TOWARDS A REALITY WHICH ONLY EXISTS INSOFAR AS IT CANNOT BE GRASPED. THUS, WHAT BLANCHOT REVEALS IS NOT THE TRUTH OF THE IMAGE - NOT AT ALL. THERE IS NO TRUTHFUL IMAGE, AND THE IMAGE ALWAYS PROJECTS NOT TOWARDS A BEING BUT TOWARDS A NON-BEING. WHAT HE REVEALS IS, THEREFORE, HOW WHAT ONLY EXISTS BY NON-EXISTENCE, BY NON-BEING, CAN CAUSE US TO ASK QUESTIONS WHICH ARE INSEPARABLE FROM OUR LIVES. HERE THE BEING WILL DEMAND IMAGINARY STATUS, DESIGNATED AS NEUTRAL. WE WILL THEREFORE ATTEMPT TO APPROACH THE WORKS IN SUCH A WAY AS TO CAST LIGHT UPON THE ESSENTIAL IMPLICATIONS ARISING FROM THE CHOICE OF ONE OF THE TWO TERMS : BEING AND NON-BEING, REAL AND UNREAL. THIS WILL LEAD US TO DISCOVERY OF A CONCEPTION OF WHAT IS IMAGINARY THAT WILL REMODEL THE FIELD OF ALL HUMAN EXPERIENCE.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 262 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 268 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.