L'enigmatique dans le deuil : effroi, ambivalence, deni

par Eric Auriacombe

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jacques André.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'etude du processus de theorisation freudien, referee a la psychopathologie du deuil chez le jeune enfant nous a permis de mettre en evidence l'enigme du rapport a l'autre, a travers le message enigmatique provenant du mort, comme point nodal, ombilic, de la problematique du deuil. En reprenant l'etude de la douleur, nous soulignons l'abandon des notions d' + experience de douleur ; et d' + experience d'effroi d'origine externe ;, comme mouvement de recouvrement d'une theorie centree sur l'alterite et l'exogenese et nous insistons sur l'importance du mecanisme d'evitement (ou detournement) du souvenir de la douleur et de l'effroi : abwendung von der erinnerung. Nous proposons d'integrer l'ensemble de ces experiences originaires dans le cadre du + complexe de l'etre humain proche ; (nebenmensch) comme forme primaire de la relation d'alterite originaire en reprenant la question de la pre-ambivalence, de l'equivalence et la problematique du neutre, et nous detaillons le fonctionnement psychique negatif en comparant la seriation deni, scotomisation, hallucination negative. La perte precoce est ainsi un trauma en negatif sans memoire, un travail de detournement du souvenir, evitement radical de l'alterite, correle a un destin du processus de representation impliquant des traces qui signalent l'absence de traces et pouvant se manifester par une symptomatologie negative caracteristique des modalites de retour, de + hantise ; du souvenir evite.

  • Titre traduit

    The enigmatic in mourning : fright, ambivalence, denial


  • Résumé

    A study into the process of freudian theorization, as applied to the psychopatholigical issues of bereavement in early childhood, entrances the patent enigma which lies with the relationship to someone else, through the enigmatic message stemming from the dead, as the node, the navel, of the mourning problematic. Talking up the knowledge of pain, we shall emphasize the forsaking of the notions of +pain experience ; and + outward frightful experience ;, as capping with a theory focused on otherness and exogenesis, and we shall insist upon the paramount importance of the process of avoidance (or diflection) of the memory of pain and fright: abwendung von der erinnerung. We suggest gathering the whole range of these experiences into the frame of the + human kin complex ; ( nebenmensch) as the primeval form of the distinctive relationship to others, in taking up the topics of pre-ambivalence, equivalence and the neuter issue. We shall further develop the negative psychic working weighing out the sequencing stages of denial, scotomisation, then negative hallucination. Thus early bereavement ensues a negative trauma, devoid of memory, a distorting of memory, a radical avoidance of otherness, related to a fate of presentation process, traces that signal the lack of traces, and that might show up through a range of negative symptoms telling off backward trends and + haunting ; avoided memories.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 407 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 248 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 1846
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.