Migrations, groupes "d'origines" et trajectoires : vers une ethnicisation des rapports socioprofessionnels ? une etude de cas dans un etablissement public de sante de la region ile-de-france

par MARGUERITE COGNET

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Maryse Tripier.

Soutenue en 1998

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Pays d'immigration, la france metropolitaine rassemble des migrants et leurs descendants, venus d'horizons plus ou moins lointains. Au-dela de la conception d'une identite francaise subsumee par la volonte politique d'une nation une et indivisible, les populations nouvelles sont souvent confrontees a leur difference ethnique ou culturelle. Depassant l'opposition classique etrangers/nationaux, il est necessaire d'etudier quand et comment s'organise cette difference. Comment, quand et pourquoi l'origine ethnique ou culturelle, imputee ou revendiquee devient une ressource identitaire mobilisable dans les relations sociales, que ce soit individuellement ou collectivement ? plusieurs etudes se sont deja interessees a cette question, en la traitant la ou elle emergeait le plus visiblement : la cite. Si l'appartenance a une origine est active dans les pratiques sociales des espaces urbains, on devrait la retrouver dans d'autres espaces sociaux et parmi ceux-la, les espaces professionnels puisqu'ils sont souvent les premiers lieux de contacts entre migrants et autochtones. Cette recherche se donne pour objet d'explorer ce secteur en prenant pour terrain un etablissement public de sante, la ou l'organisation des relations socioprofessionnelles est la plus hierarchisee dans la coherence des categories statutaires et ou toute incidence des origines ethniques et culturelles est officiellement inexistante (statut de la fonction publique, recrutement sur titres, concours, avancement a l'anciennete dans le grade, ethique en sante publique, etc. ). Il s'agit d'observer si cette question des origines emerge et si oui, quels sont les mecanismes a l'oeuvre ? quelle est l'incidence de cette variable dans les relations intra et inter-categorielles et le fonctionnement de l'entreprise (recrutement, choix des affectations de poste, avancement, circulation de l'information, resistances, organisation de travail, division des taches, apprehension et gestion du soin, etc. ) ?


  • Résumé

    Similar to other countries of immigration, france gathers immigrants and their descendants from all over the world. While france's political objective is that of a nation united and indivisible, this "united" group is in fact regulary confronted with inter-culturel and ethnic differences. Notwithstanding the obvious opposition between foreigners and nationals, it is necessary to study how and when these differences are organised. How, when and why do cultural or ethnic origins, assigned or assumed by one, become identity resources which can be mobilized in social relations, either individually or collectively ? several studies have already probed this question and they were conducted where it was the most visible : in the city. If, cultural belonging reveals itself in the social practices of urban spaces, it should also be found in other social spaces and amongst them, in occupational spaces. These are often the first space of contact between migrants and autochthonous. This research will explore one such professionnal establishment that is a hospital or a health care facility. The study will explore the highly hierarchical organization of socioprofessional relationships, not by cultural or ethnic differences but rather by administrative regulations, recruitement by status, competition, seniority and health care ethics. If this question of origins emerges, how does it manifest itself? what is the effect of this variable over the relationships, within the hospital's departments or in its general functioning, namely : the recruitement, the offer of positions, the promotion, the circulation of information, the work organization, the divison of tasks, the enforcement of care and other such work aspects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 534 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 99 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.