Satisfaction de contraintes et programmation par objets

par PIERRE ROY

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de François Pachet.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La satisfaction de contraintes est un est un formalisme et un ensemble de techniques pour la resolution de problemes combinatoires. L'integration de ce paradigme dans un langage de programmation par objets vise deux objectifs. D'une part, la programmation par objets permet une implementation efficace et interessante des techniques de satisfaction de contraintes. D'autre part, les objets peuvent etre utilises pour definir et resoudre des problemes structures plus facilement. Traditionnellement, les systemes de contraintes implementes dans un langage a objets sont des extensions du langage sous forme de bibliotheques de classes. Nous montrons, a l'aide du systeme backtalk, les interets d'une approche de type framework. Backtalk est illustre sur plusieurs exemples et nous comparons ces performances avec certains des meilleurs systemes existants actuellement. Nous illustrons cette partie avec une application a la creation de grilles de mots croises. Nous nous interessons d'autre part a la resolution de problemes structures, c'est-a-dire dont les inconnues sont des objets complexes et non pas des nombres. L'approche traditionnelle consiste a utiliser une representation numerique de tels problemes, ce qui permet d'employer les techniques de resolution de contraintes numeriques, qui sont les mieux maitrisees. Cependant, cette demarche souleve trois difficultes majeures : elle complique sensiblement la definition des contraintes, elle empeche la reutilisation de classes predefinies et elle conduit dans certains cas a une resolution inefficace. Nous proposons une approche differente, fondee sur une representation explicite des structures du probleme par des objets du langage hote. Cette approche permet d'apporter une solution aux trois difficultes precedentes. Cette partie est illustree par une application a l'harmonisation musicale automatique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 260 p.
  • Annexes : 119 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.