Etude comparative de la region variable des chaines lourdes d'immunoglobuline chez les osteichthyens et la truite arc-en-ciel (oncorhynchus mykiss). Phylogenie et evolution des genes vh chez les osteichthyens

par THIBAUD ROMAN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de JACQUES CHARLEMAGNE.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les bases cellulaires et moleculaires du systeme immunitaire des vertebres presentent des variations d'une espece a l'autre. Comprendre l'evolution de ce systeme necessite d'expliciter ces variations dans le cadre d'une reflexion rigoureuse, a l'aide d'une demarche dont la coherence se justifie par elle meme, independamment du sujet d'etude. Nous avons choisi de restreindre notre etude a une partie du systeme immunitaire, la production des anticorps. Nous avons aborde l'evolution des mecanismes de production de la diversite des anticorps car ce point de vue revele des differences de fonctionnement tres remarquables entre des especes phylogenetiquement proches. Notre reflexion s'est exercee dans le cadre d'une theorie darwinienne de l'evolution renovee par les contributions et les debats les plus recents et notre demarche operatoire a obei aux contraintes de la technique cladistique de parcimonie. Nous avons d'abord decrit les differents modes de fonctionnement de production de la diversite des anticorps chez les differentes especes de vertebres ou cette diversite etait suffisamment documentee. Cette description a ete un peu plus detaillee en ce qui concerne notre propre modele d'etude, la truite arc-en-ciel (oncorhynchus mykiss) sur laquelle nous avons realise une grande partie de l'analyse descriptive de cette diversite. Nous avons ensuite mene une etude phylogenetique sur les sequences des genes vh de quatre especes de vertebres, l'homme, la souris, le xenope et la truite, choisies pour la coherence de leur modalites de production de la diversite des anticorps et pour leurs relations phylogenetiques permettant d'apprehender l'evolution de ces genes depuis la radiation des osteichthyens. Quelques sequences vh de chondrichthyens ont constitue notre groupe externe. Cette etude nous a permis de tester la signification phylogenetique des notions de famille de genes vh et de clan, definies sur des criteres de similitude. Elle nous a permis egalement de mettre au point un protocole experimental capable de minimiser les distorsions liees a l'importante vitesse evolutive de ces sequences. Enfin, nous avons mene une reflexion sur des aspects de l'evolution des genes vl et vh du systeme immunitaire des osteichthyens, en constituant notre groupe externe chez les chondrichthyens. Nous avons pu emettre quelques hypotheses sur le deroulement de cette evolution et sur l'explication de la coexistence de differents modes de production de la diversite des anticorps chez les sarcopterygiens.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 195 p.
  • Annexes : 295 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.