Caracterisation et evolution d'ecosystemes anthropises saheliens : les milieux post-culturaux du sud ouest nigerien

par ERIC DELABRE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de JEAN-CLAUDE MENAUT.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans le sud-ouest sahelien nigerien, ou les contraintes socio-economiques et environnementales sont tres fortes, les jacheres sont une source importante en ressources naturelles : du paturage, du bois energie. De plus, les agriculteurs utilisent les processus ecologiques mis en jeux lors de l'arret de la culture pour restaurer la fertilite des terres. La structure des jacheres est tres homogene puisqu'elle est dominee par la combretacee guiera senegalensis et un tapis d'herbacees annuelles. Une etude synchronique ne montre pas une dynamique des parametres structuraux durant la phase de jachere. Par contre, la realisation d'une typologie fait apparaitre deux groupes. Le premier est constitue de milieux situes sur les dunes et les bas-fonds. Il presente une reelle dynamique des parametres structuraux et fonctionnels. A une accumulation de phytomasse et de matiere organique, est associee une succession secondaire. Le tapis herbace est domine progressivement par des poacees. Cependant, apres cinq ans de jachere, le risque de degradation existe toujours dans la plupart des cas. Le second groupe est compose de friches tres degradees. Elles sont couvertes d'une faible vegetation, toujours dominee par guiera senegalensis et zornia glochidiata. Pendant trois ans, l'impact du defrichement est etudie en conditions de mise en defens. Cette etude montre l'avantage competitif de guiera sur les autres especes a resister aux contraintes environnementales et anthropiques. La suppression de toute forme d'usage entraine une dynamique de regeneration, quelque soit l'etat de degradation initial. L'activite humaine ralentit donc, voire meme bloque, la resilience des ecosystemes saheliens. La technique de rehabilitation basee sur le paillage ameliore la capacite de regeneration. Les termites, attires par la litiere, brisent les croutes superficielles et creent une porosite conduisant a une augmentation de l'infiltration induisant un stock hydrique plus facilement et rapidement disponible a la vegetation. Sur ces parcelles paillees, la biomasse est superieure et les risque de degradation diminuent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 274 p.
  • Annexes : 245 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98 PA06 6657
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.