Syndrome branchio-oto-renal : bases moleculaires

par Christophe Vincent

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Marie-Jo Besson.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le syndrome branchio-oto-renal (bor), transmis selon le mode autosomique dominant, est defini par l'association d'une surdite, d'anomalies branchiales, otiques et renales. Les anomalies branchiales consistent en des kystes ou fistules cervicales, les anomalies otiques peuvent toucher les 3 compartiments de l'oreille (externe, moyenne ou interne), les anomalies renales peuvent aller de la simple hypoplasie jusqu'a l'agenesie renale bilaterale. Par etude de liaison genetique, l'intervalle de localisation, sur le chromosome 8, du gene bor a d'abord ete estime a 7 cm. L'analyse d'un rearrangement chromosomique chez un patient nous a permis de reduire sa taille a 500 kb. Par une approche de clonage positionnel et un sequencage exhaustif de la region candidate, nous avons isole un gene bor candidat. Le produit de ce gene a une sequence predite de 559 acides amines qui contient une partie c-terminale, eyahr, de 271 acides amines, fortement homologue au produit du gene de developpement de la drosophile, eyes absent (eya). Le gene humain, nomme eya1, comprend 17 exons et code pour plusieurs transcrits generes par epissage alternatif. L'identification de differentes mutations dans la region codante de eya1 chez des patients atteints du syndrome bor a permis d'etablir que ce gene candidat est bien responsable du tableau clinique. La mise en evidence de mutations dans le gene eya1, chez des patients atteints du syndrome bo (sans atteinte renale) prouve que ces deux syndromes constituent des variants alleliques resultant de l'atteinte du meme gene. Deux autres genes humains (eya2 et eya3) ont ete isoles sur la base de leur homologie avec eyahr. L'analyse du profil d'expression de l'homologue murin, eyal, suggere que ce gene joue un role non seulement dans la morphogenese de l'oreille et du rein, mais aussi dans les dernieres etapes de differenciation et de maturation du neuroepithelium de l'oreille interne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 p.
  • Annexes : 212 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.